Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JAZZ, BLUES & Co
  • JAZZ, BLUES & Co
  • : Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !
  • Contact

cliquez

Articles Récents

Pages

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 01:02

http://f0.bcbits.com/img/a0851156063_2.jpg

 

Allez, on y retourne en reprenant les bonnes vieilles habitudes... Voici un album, une mixtape plus précisément, sortie de nulle part, enfin si, d'Albuquerque :-D

 

Pas mal du tout et en accès libre sur  Bandcamp !

 

 

Partager cet article

13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 14:56

http://www.highresaudio.com/MAM/data/158/Bild/c_50000/57260/field4.jpg

 

Et un petit bijou supplémentaire au compteur d'ECM, un !

Comme très souvent, avec les productions de ce label, notre disque du jour peut être considéré comme austère.

 

Je ne vous mentirai pas. Il l'est, effectivement.

Ceci dit, une fois que l'on a réussi à maîtriser ses conduits auditifs, l'austérité n'a jamais nui à la beauté.

 

C'est le cas aujourd'hui avec Hirundo Maris, album magistralement mené par Arianna Savall [chant soprano, harpes] (fille de Jordi Savall et de la regrettée Montserrat Figuerras) et Petter Udland Johansen [chant ténor, violon, mandoline].

 

Assurément l'une des plus belles choses qui me soit arrivées entre les oreilles cette année, il propose des musiques anciennes et folkloriques dans une ambiance "médiévale".

 

Verdict : 9/10

 

Hirundo Maris est à découvrir sur Grooveshark et est proposé à vos votes sur [MST] La Musique A Son Top.

 

Partager cet article

10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 21:27

Tout d'abord, désolé d'avoir quitté le navire pendant plus d'un mois sans publier de mot d'excuse.

Non, je n'étais pas en vacances. Si seulement


Ma désertion a coincidé avec l'abandon de mon poste au sein du Classement Des Blogueurs, abandon justifié par des incompréhesions d'ordres fort divers.

 

Après pas mal d'hésitation, comme je l'annonçais sur les pages du CDB, je me suis décidé à lancer un site reprenant le même principe de classement évolutif "créé" par les visiteurs.

 

Ce site, qui répond au doux nom de [MST] La Musique A Son Top, ne se veut  pas du tout un concurrent du CDB ni en termes d'audience (le site débarque de nulle part dans une ambiance de blogs fort tristounette depuis plusieurs mois déjà) ni en termes de rayonnement, ni en je ne sais quoi d'autre. S'il semble inévitable que des albums se retrouveront des deux côtés, [MST] souhaite apparaître comme l'expérience d'un passionné, un complément, un "partenaire" du CDB. Je continue et continuerai, pour ma part, à participer au CDB en tant que simple lecteur.

 

Bref, la préparation du site ne m'a pas laissé beaucoup de temps pour Jazz Blues & Co ces dernières semaines et ma crasse nullité en HTML, CSS, FTP, ..., ne m'a pas aidé !

 

[MST] est encore amenée à évoluer mais est d'ores et déjà accessible  à cette adresse depuis une bonne semaine. Vous y retouverez deux sélections hebdomadaires (dont une "spéciale musiques du monde". A priori, la semaine prochaine, le programme sera assez rock.) et plusieurs "albums du jour".

 

L'album que je m'apprête à vous présenter ci-dessous est d'ailleurs déjà présent sur [MST].

 

Afin de continuer à faire vivre les deux sites, comme je ne dispose que de 24 heures par jour, JB & Co et [MST] se nourriront désormais très souvent l'un de l'autre.

 

A bientôt sur ces pages ou sur [MST] !

 

http://lamusiqueasontop.com/wp-content/uploads/Tenniscoats-All-aboard.jpg

 

Si je les connaissais déjà de nom avant leur collaboration avec The Pastels en 2009 pour le très beau Two Sunsets, je n’avais jamais pris la peine ni le temps de me pencher sur le cas du duo japonais Tenniscoats.


C’est désormais chose faite. Si je suis encore loin d’avoir fait le tour de la discographie du groupe, mes voyages sur la toile m’ont permis de découvrir plusieurs de leurs albums, notamment Temporacha et Live Wanderus.


Bande-son d’un rêve fantomatique éveillé, leur musique se prête idéalement aux fins de soirée, mais pas que …


2012 restera une très belle et riche année pour le duo grâce à All aboard !, notre album du jour, et leur Papa’s ear sorti pendant le premier trimestre.

 

Jamais deux sans trois ?

 

Verdict : 8,5 / 10

 

All aboard ! est en écoute intégrale sur Grooveshark.


Partager cet article

Published by Thierry - dans ROCK - INDIE - POP
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 21:27

Peter Mulvey est un musicien de folk / americana âgé d'une quarantaine d'année et à la discographie assez impressionnante : une vingtaine d'albums et EP en vingt ans de carrière.

 

Je l'ai découvert en 2006 grâce à son superbe The knuckleball suite.  Si je n'ai jamais pris le temps de m'intéresser à sa production antérieure à cet album, je le suis occasionnellement depuis et apprécie en général fortement son travail, classique et efficace.

 

Cette année, j'ai décidé de m'arrêter un peu plus longtemps sur son The Good Stuff.

 

http://www.newreleasesnow.com/art/Peter-Mulvey--The-Good-Stuff.jpg

 

Touchée par la grâce, la cuvée 2012 du musicien est un album de reprises, dédié au patrimoine musical américain. S'y croisent des adaptations de (très) anciennes compositions (de Duke Ellington, Thelonious Monk, Clarence "Frogman" Henry, ...) et de morceaux plus contemporains (de Tom Waits, Joe Henry, Jolie Holland, ...).

 

Quelle que soit leur date de création et l'auteur original, les compositions subissent toutes le même lifting americana, ce qui a pour résultat d'abolir les différences d'âge et de les adapter subtilement et sublimement à la personnalité de Peter Mulvey.

 

Les chansons se font véritablement siennes, souvent quelque part entre les univers de Lyle Lovett et Lambchop.

 

Bref, The good stuff est un excellent exercice de style parfaitement maîtrisé tout en étant très personnel. Dans le genre, il marquera sans aucun problème mon année musicale 2012.

 

Verdict : 8,5 / 10

 

The good stuff est en écoute intégrale sur Spotify.

 

En illustration vidéo,,je ne peux que vous proposer l'adaptation du Everybody knows de Leonard Cohen, immanquablement reconnaissable en dépit d'un très bon traitement

 

Partager cet article

Published by Thierry - dans FOLK et NEO-FOLK
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 16:12

http://f0.bcbits.com/z/38/64/3864837581-1.jpg

 

Mes pérégrinations ouebesques m'ont amené il y a quelques jours à Montreal.

 

En arrivant là-bas, je ne pensais vraiment pas en repartir avec un aussi beau disque, à savoir, Astronomie, le nouvel album d'Avec Pas D'Casque.

 

Le groupe de Stéphane Lafleur (quatuor depuis l'arrivée en son sein, l'an dernier, de Benoit Rocheleau [vibraphone / trombone / baryton de fanfare]) excelle dans un folk-pop atmosphérique délicat et délicieux.

 

 

Le plaisir pris à écouter les 9 chansons d'Astronomie (mention spéciale à La journée qui s'en vient est flambant neuve, Instinct, Veiller le feu (avec sa relecture du Hey Jude des Beatles) et Deux colleys) se voit renforcé par l'humour des textes et l'exotisme dégagé par l'accent du chanteur.

 

Bref, je ne vais pas tourner autour du pot, Astronomie est une admirable réussite à découvrir sans plus attendre sur Bandcamp.

 

Verdict : 8 / 10

 

Partager cet article

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 23:14

 

CLASSEMENT GENERAL :


01) Barna Howard : Barna Howard

02) Kelan Philip Cohran & The Hypnotic Brass Ensemble : s/t

03) The Lost Rivers : Sin and lostness

04) Dr John : Locked down

05) Christian Scott : Christian aTunde Adjuah

06) Thee Vicars : I wanna be your Vicar

07) Andre Ressel & Carlos Carioca : Amigo Houston

08) Paul Buchanan : Mid air

09) Royal Headache : Royal Headache

10) Mud Morganfield : Son of the seventh son

11) Stik Figa: As himself

12) Tom House : Winding down the road 

13) Kayhan Kalhor & Ali Bahrami Fard : I will not stand alone

14) Darrell Scott : Long ride home

15) The Intelligence : Everybody's got it easy but me

16) Third Coast Kings : Third Coast Kings

17) Lute : West 1996

18) Eddie Cusic : Leland Mississippi blues

19) Beachwood Sparks : The tarnished gold

20) Rodrigo Campos : Bahia fantastica

21) Brooklyn Rider : Seven steps

22) Herculaneum : Uchu

23) The Widest Smiling Phases : Me and my ribcage

24) Arlt : Feu la figure

25) La Excelencia : Ecos del bario

26) Quakers : Quakers

27) John Porras : Black mesa

28) Chicago Underground Duo : Age of energy

29) The Spyrals : The Spyrals

30) Nicolas Comment & Xavier Waechter : Retrouvailles

 

CLASSEMENTS THEMATIQUES :

 

Musiques du monde :

 

01) Kelan Philip Cohran & The Hypnotic Brass Ensemble : s/t 

02) Dr John  : Locked down

03) André Ressel & Carlos Carioca : Amigo Houston

04) Kayhan Kalhor & Ali Bahrami Fard : I will not stand alone 
05) Rodrigo Campos : Bahia fantastica
06) La Excelencia : Ecos del bario
07) Ebo Taylor : Appia kwa bridge
08) Sambasunda Quintet : Java
09) Luis Borda : Tangos brujos
10) Quetzal : Imaginaries

Chanson francophone :

 

01) Arlt : Feu la figure

02) Nicolas Comment & Xavier Waechter : Retrouvailles

03) Thomas Belhom : Rocéphine

04) My Name Is Nobody : The good memories

05) Bo : Schyzopolis

06) Olivier Depardon : Un soleil dans la pluie

07) Benjamin Schoos : China man vs China girl

08) Boulbar : Motor Hotel

09) Marie France & Les Fantômes : Kiss

10) Dominique A. : Vers les lueurs 

 

Folk-rock :


01) Barna Howard : Barna Howard

02) Tom House : Winding down the road

03) Darrell Scott : Long ride home

04) The Widest Smiling Phases : Me and my ribcage

05) Robert Deeble : Heart like feathers

06) Rusty Bear : Source to sea

07) Soltero : 1943

08) The Junipers : Paint the ground

09) Luke Roberts :  The iron gates at Throop and Newport

10) Langhorne Slim & The Law : The way we move


 

Hip-hop : 


01) Stik Figa: As himself

02) Lute : West1996

03) Quakers : Quakers

04) Apollo Brown & OC : Trophies

05) yU : The earn

06) KoolQuise : The life and times of AC Slater

07) Visioneers : Hipology

08) Joey Bada$$ : 1999

09) El-P : Cancer for cure

10) Lyric Jones : Jones St.

 

(Nu-) Soul, Funk, ... :


01) Third Coast Kings : Third Coast Kings

02) Monophonics : In your brain

03) Funkshone : 2

04) Georgia Anne Muldrow : Seeds

05) The Soul Snatchers : Scratch my itch

06) THEEsatisfaction : awE NaturalE

07) Portformat : Entropy

08) Fanny Franklin : Get wet

09) Robert Glasper Experiment : Black radio

10) Blundetto : Warm my soul

 

Blues :


01) Mud Morganfield : Son of the seventh son

02) Eddie Cusic : Leland Mississippi blues

03) Little Freddie King : Chasing tha blues

04) Lurrie Bell : The devil ain't got no music

05) Turchi : Road ends in water

06) Eric Bibb : Deeper in the well

07) Gravelroad : Psychedelta

08) Lincoln Durham : The shovel [vs] the howling bones

 

Jazz :

01) Christian Scott : Christian aTunde Adjuah
02) Herculaneum : Uchu
03) Chicago Underground Duo : Age of energy
 04) Billy Hart / Ethan Iverson / Mark Turner / Ben Street : All our reasons
05) Tony Tixier : Dream pursuit
06) Søren Kjærgaard / Ben Street / Andrew Cyrille : Femklang
07) Tim Berne : Snakeoil 
08) FLY :Year of the snake
09) David Krakauer : Pruflas - The Book Of Angels, Vol. 18
10) Marc Hannaford : Sarcophile / Ordinary madness
 

 

Rock, indie, pop :


01) The Lost Rivers : Sin and lostness

02) Thee Vicars : I wanna be your Vicar

03) Royal Headache : Royal Headache

04) Paul Buchanan : Mid air

05) The Intelligence : Everybody's got it easy but me

06) Beachwood Sparks : The tarnished gold

07) The Spyrals : The Spyrals

 08) Bad Weather California : Sunkissed

09) The Golden Boys : Dirty fingernails

10) The dB's : Falling off the sky

11) John Wesley Coleman III : The last donkey show

12) The Hussy : Weed seizure

13) Tono and The Finance Company : Up here for dancing

14) Hal : The time the hour

15) Assemble Head In Sunburnt Sound : Manzanita

16) Wymond Miles : Under the pale moon

17) Number Seven Deli : Toxteh
18) Alex Highton : Wooditton Wives Club

19) Kelly Hogan : I like to keep myself in pain

20) Bahamas : Barchords

 

Autres  (néo-classique, instrumental, drone, atmosphérique, expérimental, ...) :


01) Brooklyn Rider : Seven steps

02) John Porras : Black mesa

03) RM Hubbert : Thirteen lost and found

04) James Blackshaw : Love is the plan, the plan is death

05) Krzysztof Penderecki & Jonny Greenwood: Krzysztof Penderecki & Jonny Greenwood

06) Oren Ambarchi: Audience of one

07) Greg Haines : Digression

08) Zelienople : The world is a house on fire

09) Windy & Carl : We will always be

10) Eyvind Kang : The narrow garden

 

D'autres classements :

-Le Classement des Blogueurs (CD, films, séries TV)

-Music Lodge

-Alternative Sound

-Le CDG (Classement du Golb)

Le plaisir d'écoute avant l'intellect ... Ne soyez donc pas surpris de voir ici des "incohérences" entre classement (reflet du nombre d'écoutes, du plaisir) et les notes (valeur "intrinsèque" de l'album, même si son écoute demande plus d'effort et le plaisir qui en ressort se révèle moins instantané).
 
Pareillement, vous trouverez quelques petites différences de notations entre ce récapitulatif et certains posts publiés. Elles révélent l'évolution de mes appréciations. 

Partager cet article

Published by Thierry - dans BLUES
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 22:27

http://blog.freepeople.com/wp-content/uploads/2011/07/jitterbug-perfume-cover2.jpg

 

http://www.payot-rivages.net/couvertures/bassedef/9782743623098.jpg

 

http://photo.goodreads.com/books/1329860439l/12934816.jpg

Partager cet article

Published by Thierry - dans BLUES
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 23:12

http://1.bp.blogspot.com/_osaKxjJ33dE/S_H8afy8MMI/AAAAAAAAAsg/w_3ATonYt4w/s400/tonycaroandjohn.jpg

 

Séquence rétro ce soir avec une petite plongée dans l'Angleterre du début des années 1970s.

 

A l'époque, le folk-psychédélique était fièrement représenté par Donovan, Tyrannosaurus Rex et bien d'autres encore. Je suis né en 1973 et n'ai donc pas vécu cette époque "en direct". Je ne m'y suis intéressé que vers le début des années 1990s grâce à mon fournisseur officiel en musique de l'époque. Si le jazz et le blues étaient les deux thématiques que je découvrais le plus, je me rends compte rétrospectivement que le rock et la folk n'étaient pas en reste.

 

 

Je me rappelle parfaitement avoir craqué pour All On The First Day du trio anglais Tony, Caro & John. Tout au moins pour les quelques chansons que j'avais réussi à récupérer. Disque très rare, il est resté pour moi un véritable fantasme pendant fort longtemps.  Ma K7 me lâchant à l'automne 1996, j'ai même été complètement privé d'écoute pendant une douzaine d'années.

 

Je ne dois sa redécouverte qu'à une réédition (intégrale) en CD publiée en 2007.

 

Résultat des courses, le folk-rock psyché de Tony, Caro & John n'a pas pris une ride :All O The First Day est un vrai grand disque de folk.

 

 

 

Si vous ne le connaissez pas, n'hésitez pas ! Vous le trouverez en quelques clics sur Spotify.

Partager cet article

Published by Thierry - dans FOLK et NEO-FOLK
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 20:31

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51z-mV7Xw7L._SL500_AA280_.jpg

 

J'ai attendu la fin du mois pour vous présenter un de mes albums préférés de ces dernières semaines.

 

J'avais en effet un peu peur, comme très souvent, de m'emballer trop rapidement. Alors, je lui ai laissé le temps, à ce Winding down the road de Tom House, y revenant pratiquement tous les jours depuis début juin. Certains jours, deux fois plutôt qu'une, même !

 

Rien n'est venu altérer mon appréciation de ce très bel album de folk-rock aux forts accents vicchesnuttiens qui nous fait voyager dans tout le spectre du folk (essentiellement entre rock et "roots", allant parfois jusqu'au traditionnel comme sur Willie MacBroom et Jericho).

 

En toute honnêteté, je ne sais vraiment pas grand chose au sujet de Tom HouseCe vague profil sur Blogger me montre simplement qu'il est originaire de Nashville et qu'il ne semble plus tout jeune.

 

Cette absence de connaissance ne me gêne en tout cas pas du tout dans mon appréciation de la musique de Tom. D'autant plus que plusieurs de ses albums sont en écoute sur Spotify (du moins quand ce dernier ne bloque pas au bout de quelques secondes ...).

 

Pour en revenir à notre disque du jour, il ne fait désormais plus aucun doute que Winding down the road figurera parmi mes albums de folk préférés de l'année, et son auteur, parmi mes plus belles découvertes de 2012. Au contraire de nombreuses nouveautés rock plus ou moins volatiles, il est là pour durer

 

Verdict : 9 / 10

 

L'album est en écoute intégrale sur Deezer et Spotify.

 

Je n'ai pas trouvé de vidéos relatives à Winding down the road. En voici donc deux, enregistrées à la maison en 2008.

 

 

Partager cet article

Published by Thierry - dans FOLK et NEO-FOLK
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 20:07

http://ecx.images-amazon.com/images/I/5186%2BGnIr0L._SL500_AA280_.jpg

 

Je ne vous parle pratiquement plus jamais de vieux machins sur JB & Co. Ce n'est pas par désamour, loin de là. S'il est vrai que depuis pratiquement un an, j'ai bien davantage envie de sang frais, cela ne m'empêche pas de m'écouter des vieilleries encore fort régulièrement. Mon quota est même légèrement remonté ces dernières semaines, peut-être en raison d'un petit ras-le-bol de la découverte / chasse à la nouveauté.

 

Je vous parle beaucoup moins de vieux machins tout simplement parce que j'ai l'impression que tout a déjà été fort bien fait ...

 

En tout cas, avec la publication de A walk on the wild side de Titus Turner, toute tentative de tergiversation ("Bon j'en cause ou j'en cause pas ?") était impossible. J'avais eu la chance de pouvoir écouter à quelques reprises en 1990-1991 un de ses albums en vinyle. Je serais totalement incapable de vous donner la moindre référence. Je me rappelle simplement que j'avais beaucoup aimé ce chanteur de soul / rock'n'roll / twist / R & B au nom facilement mémorisable.

 

Je vous mentirais si je vous disais que je pensais à lui tous les jours. Non, je l'avais complètement zappé et il s'est simplement rappelé à mon bon souvenir grâce à la découverte de ce fameux A walk on the wild side.

 

Né et mort à Atlanta (1933-1984), Titus Turner est davantage connu (pas par le commun des mortels, malheureusement ...) pour ses compositions que pour ses aptitudes pourtant bien réelles d'interprète et n'a jamais véritablement rencontré d'énorme succès commercial. Il a néanmoins pu travailler avec Little Willie John, notamment sur la composition d'un Leave my kitten alone qui sera repris, entre autres, par les Beatles et Elvis Costello, ce qui n'est déjà pas si mal

 

Si tout comme moi, vous appréciez ces chansons de R & B qui n'avaient d'autres prétentions que distraire et faire danser, je ne peux que vous inviter chaleureusement à écouter ce A walk on the wild side, compilation regroupant des singles ou raretés enregistrés, entre autres, au début des années 1960's pour le label Jamie. Votre curiosité sera récompensée par la trouvaille de quelques perles rares.

 

Il est disponible sur Spotify.

 

 

Partager cet article