Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Présentation

Samedi 19 mai 6 19 /05 /Mai 12:37



Amis de la nouveauté, bonsoir. Désolé, vous n'aurez rien à vous mettre sous la dent ce soir. Je vais en effet vous parler d'un groupe, Stone The Crows, qui a oeuvré il y a déjà près de 40 ans.

Intéressant à plus d'un titre, Stone The Crows est l'un des groupes "mineurs" majeurs de la période charnière sixties / seventies, auquel le destin a volé une reconnaissance qui lui semblait pourtant promise.





S'il n'a jamais connu un franc succès, le groupe est très connu parmi les fans de rock psychédélique et de blues grâce à quatre très bons albums sortis entre 1969 et 1972 : STONE THE CROWS / ODE TO JOHN LAW (pour moi, leur plus belle réussite) / ONTINUOUS PERFORMANCE & TEENAGE LICKS.





Vous pouvez rajouter à cet héritage studio de très bons "live", parmi lesquels les BBC SESSIONS, vol. 1 & 2 


 

Stone The Crows fut repéré à la fin des années 60 par Peter Grant, le manager de Led Zeppelin, qui fut impressionné par leurs prestations scéniques incendiaires. Il est vrai que les musiciens, grâce à la puissance vocale de Maggie Bell (clone de Janis Joplin, avec un peu moins de charisme, malheureusement) et Jim Dewar, la guitare explosive de Les Harvey et les claviers de John McGuinnis, donnaient l'impression d'attaquer de front son auditoire.



Musicalement, même si on peut (très) globalement les assimiler au Big Brother & The Holding Company de Janis Joplin,  force est d'admettre, quand on les écoute un peu plus en détail, qu'ils étaient capables d'offrir une très large palette de styles allant du folk au jazz, en osant parfois des détours par le funk et la soul, et bien sûr le rhythm' n' blues, le rock, le blues, ...





En 1972, le groupe semblait prêt à connaître un succès national, voire international. Malheureusement, le destin en décida autrement. 

En effet, le décès tragique, par électrocution, de Les Harvey (le pilier du groupe), vint stopper net les ambitions du groupe qui commencait véritablement à récolter les fruits de son labeur grâce à des concerts de plus en plus remplis, une couverture presse grandissante et même une nomination, en 1971, pour Maggie Bell en qualité de meilleure interprète féminine.

Après le décès de son guitariste (remplacé par Jim McCulloch), Stone The Crows réussit néanmoins à enregistrer un quatrième album, TEENAGE LICKS





Pourtant très réussi, cet album vit l'étincelle, la magie, l'envie des musiciens de jouer ensemble, disparaître. Le groupe se sépara donc en 1973.

Maggie Bell connut alors une "petite" carrière solo grâce à deux très bons albums : QUEEN OF THE NIGHT & SUICIDE SAL.

En dépit de leur manque de reconnaissance "populaire", il est néanmoins intéressant de noter que Stone The Crows est l'un des chaînons importants de la musique de cette période. En effet, en plus du lien avec Led Zeppelin par l'intermédiaire de leur producteur commun, Peter Grant, il ne faut pas oublier que Jim Dewar touchera à la célébrité en devenant quelques temps plus tard le chanteur de Robin Trower, et que Jimmy McCulloch, le remplaçant de Les Harvey, devint, pour une durée assez courte, l'un des membres des Wings de Paul McCartney.





Côté concerts, le groupe eut l'honneur de jouer en première partie des plus grands noms d'alors (Joe Cocker, Frank Zappa, Roxy Music, ....) et connut même le luxe de se voir "ouvrir" par Van der Graaf Generator.





Si vous êtes prêts pour un petit voyage dans le temps, un retour aux racines du rock et du rhythm'n' blues, laissez-vous tenter par la superbe reprise (peut-être l'une des plus réussies) du Fool on the hill des Beatles, et le formidable  On the highway.

En cadeau, deux vidéos ...

Danger Zone




I need your love

Publié dans : VIEUX MACHINS
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Génial... Des vieux machins, mais qui assurent :) ... La chanteuse a en effet les mêmes intonations que Janis par moment... Bon Dimanche également Thierry, bizz... (et drôle de coincidence pour Vangelis, peut-être des transmissions de pensées :)  )
Commentaire n°1 posté par Isa le 20/05/2007 à 00h18
Tu écoutes du King Oliver.Une fabuleuse remontée dans le temps. Bon dimanche et amicalement. Duke
Commentaire n°2 posté par DUKE le 20/05/2007 à 14h49
Stone the Crows:du très bon à l'évidence.
Commentaire n°3 posté par eeguab le 20/05/2007 à 14h58
salut Thierry,
je vais te faire le même commentaire que celui que tu m'as laissé pour Estradasphere
je ne connaissais pas du tout et les vidéos et l'article m'ont donnés envi d'en savoir plus
a +
Commentaire n°4 posté par nyko le 20/05/2007 à 15h26
Très sympa, mais on ne l'a pas dans l'oreille comme certains qui leur ont emboité le pas, et c'est pas juste. La voix de Maggie j'en raffole pas. Bonne fin de WE
Commentaire n°5 posté par Belette le 20/05/2007 à 16h41
Et quel cadeau!!!!! il est de taille, merci beaucoup c'est super, j'adore... passe une bonne soirée
Bisous ;-)
 
Commentaire n°6 posté par Valerie le 20/05/2007 à 20h30
Bonsoir à tous, et merci de votre attention ! :-)
Commentaire n°7 posté par Thierry le 21/05/2007 à 00h43
Je me souvenais pas de ce groupe... c'était pas mal !
Commentaire n°8 posté par ralph94 le 10/09/2007 à 23h59
Bonjour ! Désolé de vous contredire mais... en tant que "vieux joueur de blues" je trouve que Maggie Bell était bien supérieure à Janis Joplin tant en qualité de voix qu'en feeling. Janis n'était qu'une hurleuse. A l'époque ça a surpris tout le monde, mais elle manquait singulièrement de nuances ! Alors que Maggie Bell... Fabuleux groupe !
Commentaire n°9 posté par Olivier Carré le 05/03/2008 à 16h55
Bonjour,
je suis entièrement d'accord avec Olivier carré.
No Comment...
Commentaire n°10 posté par Ghislain NIGON le 07/12/2008 à 16h54
c'est pas teenage licks(71)  le 4eme lp mais 'ontinuous performance (72)
Commentaire n°11 posté par bronkos le 12/06/2009 à 21h59

Je viens de découvrir ce groupe grace à votre site et c'est vraiment une révélation, fan de James Dewar et de Robin Trower je découvre Stone the Crows.

Evidement la similitude avec Janis Joplin peut paraître un peu trop marquée mais en écoutant bien ce n'est pas absolument vrai il y a une patte British incontestable.

Heureusement qu'il y a encore des gens comme vous pour se souvenir de la bonne musique un grand merci.

Commentaire n°12 posté par Eric Martin le 22/02/2011 à 12h59

Bonjour Eric et les autres,

Désolé d'avoir laissé passer les messages. Je ne les avais pas vus. Merci en tout cas de vos commentaires. Désolé également pour les éventuelles erreurs factuelles et / ou appréciatives. Je ne suis pas assez "vieux" pour avoir "vécu" le groupe et je n'ai pas le temps pour forcément toujours approfondir.

Par cette article, j'ai simplement voulu mettre en avant un groupe que j'ai découvert un peu par hasard et qui, dans le genre, m'a plu énormément.

@ Eric : Merci !

Commentaire n°13 posté par Thierry le 25/02/2011 à 07h06

Tu as les 2 derniers LPs de STC en désordre.

Teenage Licks est le 3e et le dernier, terminé après la mort 

de Les est  Ontinuous Performance.

Commentaire n°14 posté par serge le 18/08/2012 à 15h48
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés