JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


YOKO ONO : Yes, I'm a witch (2007) - mon album préféré avec les PORCUPINE TREE

Publié le 26 Mai 2007, 20:10pm

Catégories : #PAPY ET MAMY FONT DE LA RESIST



La sorcière est de retour ... 

Yoko Ono, à qui on a souvent reproché d'avoir, à elle seule, fait imploser le couple Lennon-McCartney, et par là-même les Beatles, nous revient, à 74 ans, avec YES, I'M A WITCH, un album jouissif, facilement abordable dès la première écoute. 

En toute honnêteté, en dehors de certaines de ses collaborations avec John Lennon, je ne connais pas du tout l'oeuvre de Yoko Ono, si ce n'est qu'elle est souvent associée à des hurlements stridents, souvent décriée et souvent considérée comme "arty". 

Ce fut donc avec une grande méfiance que je décidais d'écouter ce YES, I AM A WITCH, album au concept casse-gueule puisqu'il s'agit ici d'une "compilation" de morceaux déjà enregistrés par la vieille dame et somme toute, très peu connus, revus et corrigés par des invités, issus des milieux rock-indé et electronica :The Polyphonic Spree, Cat Power, Craig Armstrong, The Flaming Lips, Antony Hogarty (d'Antony & The Johnstons), Porcupine Tree (si si ...), Peaches, Le Tigre, Apples in Stereo, ...

Eh bien, je peux vous assurer que je ne regarderai plus jamais ma grand-mère de la même manière ... C'est qu'elle en veut, Mamy Yoko





Tous les invités s’approprient les vocalises tour à tour gémissantes ou féeriques de la dame et transforment cet album, a priori véritable canevas disparate en du grand art, entre electro, rock et folk

Sans contestation possible, un des albums qui marquera durablement mon année 2007. 

Une expérience exigeante qui en déroutera probablement plus d'un et pourtant, en même temps, d'une limpidité absolue à des années lumières des platitudes expérimentales de Tori Amos, par exemple, ou du maniérisme malheureusement parfois par trop appuyé de Wax Tailor sur son HOPE & SORROW.

Mise en valeur de la sorte, Yoko Ono renouvelle durablement ses charmes de sorcière underground et semble repartie vers une deuxième jeunesse. 

N'hésitez pas à goûter à ce formidable élixir ! 

Bonne dégustation ...

Kiss kiss kiss (avec Peaches) 

Death of Samantha (avec Porcupine Tree) 

Revelations (avec Cat Power)

Et rien que pour le plaisir d'entendre Yoko chantonner en français ...
 

Shiranakatta (avec Craig Armstrong)

Commenter cet article

Thierry 30/05/2007 09:26

Salut Motdit, attention au portefeuille ;-)Salut Belette, c'est même plutôt encourageant, à son âge !Salut Isa, pour une fois que j'arrive à écouter Porcupine Tree sans zapper ou m'arracher les cheveux, il fallait bien que je le signale. Enfin, c'est peut-être parce qu'ils sont complètement anonymes, dans cette chanson !

Isa 29/05/2007 07:54

Salut Thierry... Sacré Mamy Yoko! C'est vrai que c'est surprenant avec Porcupine :) ... Bonne journée à toi, bizz

Belette 28/05/2007 09:41

C'est pas si mal que ça pour quelqu'un dont la notoriété tient plutôt à ses facéties qu'à son talent.

Motdit 27/05/2007 10:10

effectivement, j'aime beaucoup aussi.... je retiens!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents