JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


WALLACE COLEMAN

Publié le 27 Mai 2007, 21:30pm

Catégories : #BLUES

Né en 1936 dans le Tennessee et marqué dès son plus jeune âge par le son du blues qu'il écoute à la radio, et plus particulièrement par Howlin' Wolf, Sonny Boy Williamson et Little Walter, Wallace Coleman fréquente, dès le milieu des années 50, en tant que spectateur uniquement, les scènes musicales de Cleveland.  

Fortement inspiré par les disques de Little Walter et de Jimmy Reed, il se tourna très rapidement vers l'harmonica dont il devint l'un des plus valeureux représentants, interprète au "phrasé" inventif et original, digne de plus grands maîtres du Chicago Blues. Mais pour ses amis et collègues uniquement. En effet, même s'il devint ami avec des légendes du blues telles que Jimmy Reed, Muddy Waters et Elmore James (les clubs de Cleveland ne pouvaient acueillir plus de 100 personnes et favorisaient donc un contact facile entre les musiciens et les spectateurs), il ne se produisit pas sur scène avant l'âge de 51 ans !



Sa première expérience scénique se fit au sein du groupe de Guitar Slim. Lors d'un concert, un spectateur, qui n'était autre que Robert Jr Lockwood (j'essaierai de vous parler de lui prochainement), le "parrain du blues de Cleveland", fut impressionné par le jeu époustouflant de Wallace Coleman et lui proposa immédiatement un contrat. 

Ainsi commença, en 1987, une association de 10 ans qui amena Coleman à jouer à travers tous les Etats-Unis, au Canada, et même en dehors du continent américain. Fort de cette nouvelle expérience, le musicien forma son propre groupe, le Wallace Coleman Blues Band, en 1996,  et quitta la bande à Lockwood un an plus tard afin de voler de ses propres ailes.

Dès lors, Wallace Coleman eut la possibilité d'enregistrer des albums sous son propre nom, dont les formidables WALLACE COLEMAN, en 1997, et STRETCH MY MONEY en 2000.


Wallace Coleman


Bonne écoute !

Off the wall
 

Black spider 

Temperature

Commenter cet article

Thierry 30/05/2007 09:24

Et il y a des centaines et des centaines de bluesmen trop méconnus, malheureusement ...

JB 28/05/2007 16:13

oui encore un grand bluesman...un peu trop méconnu malheureusement...A+

DUKE 28/05/2007 15:54

Faudra que je reparle du blues.
Bon début de semaine jazzy et bluesy.
Amitiés.
Duke

Belette 28/05/2007 09:35

Bonne gueule et bon swing, ce Wallace !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents