JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


VAN MORRISON : Tupelo Honey (1971)

Publié le 31 Mai 2007, 22:08pm

Catégories : #VIEUX MACHINS



En dehors de sa période Them, TUPELO HONEY est pour moi, l'un des cinq albums indispensables de Van "The Man" Morrison, avec ST DOMINIC'S PREVIEW / MOONDANCE / VEEDON FLEECE et, bien sûr ASTRAL WEEKS, tous paranti_bug_fckus entre 1968 et 1974. 

Depuis, Van Morrison a continué à sortir des albums (par dizaines !), mais il n'a jamais plus retrouvé l'état de grâce qui était le sien lors de cette période bénie. Grand oublié des diverses rétrospectives des années 1965-1975, Van Morrison est, à mon avis, à classer au niveau des Bob Dylan, Neil Young, Tim Buckley, Leonard Cohen, Nick Drake, Richard Thompson ... Bref au niveau des grands, des plus grands.



Je ne sais pas pourquoi je n'écoute pas TUPELO HONEY très souvent, lui préférant, la plupart du temps, quand vient le temps de choisir parmi les albums pré-cités, ST DOMINIC'S PREVIEW ou VEEDON FLEECE.



J'aime pourtant ce son, la structure des chansons du Van de TUPELO HONEY : franche, directe, alternance de joie et de mélancolie. Tout semblait simple... comme le prouve le premier morceau de l'album, Wild night, tube imparable, preque calculé au millimètre, mais tellement inspiré et habité.  

Après cette démonstration de force, Van Morrison donne une couleur pastorale, nostalgique à l'album (Old old Woodstock en étant l'illustration parfaite), vire au grand romantique sur deux des plus belles chansons qu'il ait jamais composées, You're my woman et le poignant morceau-titre, Tupelo Honey. Et que dire du morceau concluant l'album, Moonshine Whiskey ? Rien. Ecoutons-le ...

Bref, je ne saurai que trop vous recommander cet album, tout droit sorti d'une autre époque, riche en émotions diverses et variées comme très peu d'artistes actuels sont encore capables d'en offrir. 
Album dont on retiendra également le fait qu'on en ressorte heureux, tout simplement.
 
Et même si j'ai récemment beaucoup aimé les albums de Battles ou de Panda Bear, par exemple, jamais ils ne m'apporteront autant de joie que ce bon vieux disque de Van Morrison, véritable compagnon de vie, sorti il y a déjà plus de 35 ans ... 

Pour moi, la différence entre musique d'hier et musique d'aujourd'hui, se situe là, au niveau de la distillation d'un bonheur simple, sans intellectualisation aucune. 

L'album de Van Morrison est beau.
 
Les albums de Battles et Panda Bear sont intéressants parce que ...

Merci, Van.


Bonne écoute !

Wild night 

Old old Woodstock

Moonshine whiskey 



Et, enregistré quelques années plus tard (1974), lors du Festival de Montreux :

Tupelo Honey 



En version studio :

Tupelo honey

Commenter cet article

Thierry 05/07/2008 23:51

35 ans, non, plus de 40 ;-)

Thierry 05/07/2008 23:51

Bonsoir Jean-Paul, tout comme pour la remarque de JB, je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "pas assez produit". Van Morrison nous propose au minimum un album par an depuis près de 35 ans !Voulez-vous dire "pas assez produit autant d'albums de cette qualité" ? Si c'est le cas, alors oui, d'accord avec vous. Il a produit de très bonnes choses, mais très rarement du niveau de Tupelo honey !Bon week-end,Amitiés, Thierry

jean-paul 05/07/2008 21:38

 Bonsoir Thierry Comme le dit JB, je pense comme lui que Van Morrison n'a pas assez produit. Peut-être a t'il voulu nous laisser sur la bonne image de sa période d'état de grâce du temps de Tupelo Honey et on ne va pas s'en plaindre.AmicalementJean-Paul

JB 06/06/2007 11:23

oui...mais quand je dis 'produit' cela veut dire production de compositions originales et non de reprises ...ou de compos de ses musiciens.....

Thierry 04/06/2007 23:59

Salut Thom, je comprends tes arguments mais ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. En effet, contrairement à Dylan, Cohen ou Young, il me suffit d'entendre quelques notes de Van Morrison pour, en quelque sorte, partir en voyage. C'est pour cela que je le mets quasiment sur le même pied d'égalité qu'eux. Bien sûr, il a fait, après 1975 des albums quelque peu inégaux, mais sur plus de 40 ans, sa carrière est exemplaire. Bien sûr, dans ses albums 1968-1975, de nombreux morceaux sont interchangeables (idem pour Cohen, je trouve). Ca ne m'empêche pas de trouver les albums d'une cohérence quasi-parfaite.Neil Young est sans aucun doute mon artiste préféré des 60s et 70s, mais Harvest, j'ai beaucoup de mal. Les chansons sont très bonnes, mais l'ensemble du disque souffre d'un p'tit qqch qui me dérange au niveau de la production et se révéle donc un peu indigeste pour moi.Salut JB et Eeguab, 100 % d'accord avec vous. Mais JB, de là à dire que Van Morrison n'a pas assez produit ! Il est certainement l'un des artistes folk-rock a nous avoir proposé le plus d'albums ;-)Salut SysT, j'aurais même tendance à dire que les "grands" d'avant dominent de beaucoup les grands" (?) d'aujourd'hui ! @++Salut Belette, l'histoire est pleine de ces "méconnus", malheureusement. Mais c'est peut-être pas si mal, en fait. J'aurais du mal à voir Van Morrison assimilé à un produit 200 % commercial !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents