JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


ILLINOIS JACQUET (saxophone) (1922-2004)

Publié le 13 Juin 2007, 06:37am

Catégories : #JAZZ - BLUES - RHYTHM 'N' BLUES




Illinois Jacquet, de son vrai nom Jean-Baptiste Jacquet est né en 1922 à Broussard en Louisiane, d'une mère indienne et d'un père français. 

Il commença sa carrière musicale très très jeune, dès l'âge de trois ans. En effet, son père, en plus de son travail en tant que mécanicien pour les chemins de fer, dirigeait aussi un orchestre dans lequel il enrôla très tôt ses quatre fils. 
Illinois joua de la batterie dans un premier temps avant d'opter pour le saxophone.
 
Très rapidement, le jeune musicien décida de fuir la ségrégation qui régnait alors dans le sud des Etats-Unis, et s'installa donc à Los Angeles, où il rencontra Nat King Cole, puis Lionel Hampton dont il intègra la big band, encore adolescent, au poste de saxophone ténor.




 
Deux ans plus tard, il rencontra la notoriété, à 19 ans, avec un solo mémorable (celui de Flying home) et rejoignit successivement les orchestres de Cab Calloway et de Count Basie avant d'enfin diriger ses propres petites formations.

 
Ce ne fut pas avant 1983 qu'il forma son propre grand orchestre, avec lequel il sillonna des années durant les Etats-Unis et l'Europe. 

Rubrique "people", en 1993, il joua au côté d'un célèbre saxophoniste amateur, Bill Clinton, pour la soirée d'investiture du président démocrate.


Musicien jusqu'à son dernier souffle, Illinois Jacquet était encore sur scène au Lincoln Center de New York, moins de deux semaines avant de décéder, en juillet 2004 à l'âge de 81 ans.

Un des plus grands saxo ténors venait alors de nous quitter.


Bonne écoute !

Flying home Part 1 

Flying home Part 2 

Uptown boogie 

Wondering and thinking 

Here comes the blues 

Ladies lullaby

Commenter cet article

bidipe 08/09/2007 09:55

On peut apercevoir Illinois Jacquet tout jeune dans le film Jammin' the Blues (pour ceux qui ont la mémoire courte ;) )Le 2ème chorus de sax dans cette video ( http://www.dailymotion.com/relevance/search/illinois+jacquet/video/x19bnc_cjam-bluesjatp_music ) : c'est lui aussi ! (d'ailleurs, cette video permet d'entendre et voir Jo Jones et de comprendre pourquoi Max Roach lui rendait hommage dans une video que vous montrez sur ce blog !!)et quel bonheur de le retrouver avec les autres "Texas Tenor" sur cette video là : http://www.dailymotion.com/relevance/search/illinois+jacquet/video/xiywk_texas-tenors_music

Stef0711 11/07/2007 11:15

Mécanicien le jour, musicien la nuit ... tout comme Wes Montgomery qui trimait dans les usines avant de mettre le feu à sa guitare be-bop (quelqu'un ma dit que Wes ne jouait pas Bebop ... pfff ) ! Bravo pour ton article ... en espérant compter parmi tes liens.

JB 14/06/2007 11:33

Merci pour les infos sur JB Jacquet...que je ne connaissais quasiment pas (à part une incursion chez Cole & chez Basie)...une sonorité assez rare et un style mitigé...as-tu plus d'infos sur sa discographie ? ...  (encore une bonne pioche )........@++

Thierry 14/06/2007 07:25

Salut Eric, de très bonnes autres "lectures" de cette chanson, en effet !Salut Belette, ça y est, maintenant j'imagine Mickey écossant des petits pois tout en se trémoussant sur la musique d'Illinois ;-)Bonjour Duke !

DUKE 13/06/2007 12:59

Et cet Illinois sortait des notes impossibles de son sax.
Joyeuse journée et amitiés.
Duke

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents