Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Présentation

Jeudi 4 octobre 4 04 /10 /Oct 09:18

Pour mon retour par la petite porte des blogs, je vais vous avouer ce jour l'une de mes nombreuses petites faiblesses. 
J'aime en effet sans la moindre retenue la musique d' Alison Krauss.
Cet article est dans les tuyaux depuis le mois d'avril. Je "n'osais" le mettre en ligne, sachant que j'allais m'exposer à des critiques du style : "Mouahhh, il n'aime pas Porcupine Tree et leur musique géniale, il adore Alison Krauss, et il se permet de venir nous faire la leçon... Quelle honte !".

Ce n'est pas très grave. J'assume pleinement. L'actualité brûlante d'Alison m'incite d'autant plus à vous livrer cet article. En effet, d'ici la fin du mois (a priori le 23) doit sortir RAISING SAND, album de duos enregistré par Alison et ... Robert Plant, vous savez, le chevelu de Led Zeppelin. 



J'ai déjà eu l'occasion d'écouter cet album essentiellement constitué de reprises (Tom Waits, Page & Plant, Everly Brothers, ...). Tout simplement somptueux, la fusion ultime. L'un de mes disques de l'année. Classique et classieux. Mais j'y reviendrai, enfin, si j'en trouve le courage d'ici quelques semaines.

N'étant désormais plus le seul ringard à aimer Alison, je me lance ...

J'ai découvert Alison Krauss grâce à un copain d'études qui, en 1993, est rentré d'un séjour aux USA, avec les premiers albums de la demoiselle dans sa valise. 
J'ai immédiatement craqué pour sa voix, et je lui serai éternellemnt reconnaissant de m'avoir permis de découvrir, par "liens", la divine Emmylou Harris.

Depuis 1991, j'ai donc toujours suivi avec beaucoup d'attention l'évolution de la carrière d'Alison Krauss, chanteuse et violoniste de bluegrass et de country, née dans l'Illinois en 1971.

Ayant commencé l'apprentissage du violon dès l'âge de 5 ans, elle participe au disque de son frère Viktor, DIFFERENT STROKES, en 1985, son premier enregistrement. 
Elle sort son premier disque perso en 1987, TOO LATE TO CRY et, depuis 1989, elle joue accompagnée de son groupe, UNION STATION, composé de Dan Tyminski (guitare, chant), Ron Block (banjo, guitare, chant), Jerry Douglas (dobro) et Barry Bales (basse, chant), et a depuis sorti près d'une dizaine d'albums dont les somptueux

et le tout récent A HUNDRED MILES OR MORE : A COLLECTION

Hundred Miles or More: A Collection

En Europe, il faudra attendre le film O' BROTHER WHERE ART  THOU des frères Coen et sa bande originale en 2000, pour que son nom et sa musique commencent quelque peu à se faire entendre.

Bref, un décalage énorme avec les USA où Alison est l'artiste féminine ayant reçu le plus de Grammy Awards. 20 au total ! Et elle n'a que 36 ans.

Comme je le signalais en début d'article, la musique d'Alison Krauss n'est pas follement originale. C'est de plus essentiellement dans les ballades douces et pleines de romantisme sucré que les amateurs de bluegrass connaissent la violoniste chanteuse.

Je n'essaierai pas de convaincre les plus fervents détracteurs de cette musique mais il me faut néanmoins souligner ici que la superbe américaine a réussi le tour de force de redonner, un véritable souffle de vie à une musique complètement ringardisée dans les années 80 et par trop souvent assimilée par le plus gand nombre à la simple opulente poitrine de Dolly Parton (compositrice de grand talent, au demeurant). 

Chez Alison, les racines du bluegrass sont non seulement sauvegardées, mais de plus enrichies d'un apport de country teintée de folk, de rock et de blues, ce qui donne à sa musique un style totalement unique, hybride et complètement regénéré.

De plus, sa voix magnifique, pure et authentique, tout en étant parfaitement maîtrisée, lui permet moult modulations et subtilités vocales qui devraient charmer l'oreille des mélomanes les plus exigeants (ça, c'est pas gagné ...).

Bref, si vous ne connaissez pas encore la discographie d' Alison Krauss, n'hésitez pas à y plonger les yeux fermés (non, il faudrait être malade !), et ce, même si vous n'avez que peu d'affinités avec le monde du country-folk.

Sa musique est tout simplement belle et universelle.

Et comme il n'y a pas de mal à se faire du bien ...

 

Down in the valley

avec Doc Watson, Ricky Scaggs

 

 

Sawing on the strings

 

Molly Ban

avec The Chieftains

Par Thierry - Publié dans : FOLK et NEO-FOLK
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés