JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


Silver Apples (1968) [vs Radiohead & Portishead]

Publié par Thierry sur 23 Juillet 2008, 22:27pm

Catégories : #ROCK - INDIE - POP



En musique, il y a deux camps diamétralement opposés :
*les pro / Radiohead - Portishead
*les anti / Radiohead - Portishead

Après avoir aimé Radiohead entre 1995 et 2001,  je suis progressivement passé dans le camp des :
-déçus (période Kid A / Amnesiac)
-très déçus / indifférents (période Hail to the thief)
-anti (depuis le calamiteux In rainbows)

En ce qui concerne Portishead, si j'aime toujours autant les deux premiers albums, j'ai de plus en plus de mal à me faire une opinion sur Third (le seul que j'ai acheté en vrai ...), sorti plus tôt cette année. J'en ai énormément apprécié les premières écoutes, ce n'est malheureusement plus le cas, du tout ...

Radiohead et Portishead (ainsi que Suicide, The Scientists ...) ont énormément été influencés par Can, Cluster - ce n'est un secret pour personne-, et des tonnes d'autres groupes plus obscurs.

En ce qui concerne Radiohead, parmi les influences essentielles, on peut citer sans  risque de se tromper, un groupe américain peu connu de la fin des années 1960s, à savoir les Silver Apples de Simeon Coxe III et Danny Taylor.

Wikipédia
Site officiel

J'ai découvert, grâce à sa réédition en 1997 leur album éponyme, initialement sorti en 1968.

Ce fut une véritable révélation, et ce dès Oscillations, le premier morceau hypnotique d'une tracklist de rêve. 

Oscillations

Seagreen Serenades

Lovefingers

Program

Velvet Cave

Whirly-Bird

Dust

Dancing Gods

Misty Mountain

Pendant quatre ans, j'ai énormément écouté ce disque qui n'aura jamais dépassé la 193ème place des hit-parades américains (honteux, non !?).

Admirateur du travail de Silver Apples, il m'est impossible de trouver fantastiques les Kid A & Amnesiac de Radiohead.

Au mieux, ce sont deux petites resucées, sympathiques, vaguement expérimentales, mais sans cohérence et surtout sans risque, sans folie, ...

Je n'ai donc  jamais compris comment les journalistes et les médias en général avaient pu être aveuglés, trompés sur la marchandise à un tel point.

Le consensus existant autour de le bande à Thom Yorke, faisant d'eux l'un des groupes les plus "intéressants"  (????) des 15 dernières années est pour moi une des plus grandes inepties formulées par les critiques musicaux et relayées par les médias en tous genres.

Radiohead est sans doute un très bon groupe, comme il en existe des milliers, mais bien trop surestimé, tant au niveau de leurs qualités musicales intrinsèques qu'au niveau de l'héritage qu'ils laisseront.

Ils ont simplement bénéficié d'un buzz disproportionné sans précédent grâce au pourtant très moyen The Bends et surtout grâce au pseudo-génial mais surtout déjà mal vieilli OK Computer.

Plus dure sera la chute quand la supercherie sera démasquée ...

Je n'écoute plus vraiment Silver Apples, Can, Cluster & Co, je suis passé à autre chose.

Mais depuis quelques semaines, je me suis replongé dans les deux albums vraiment exceptionnels (Silver Apples & Contact) de Silver Apples (leur production des années 1990, après leur refomation, n'est guère enthousiasmante). 

40 ans après sa sortie leur musique est toujours aussi fraîche, innovante et étonnante, contrairement aux productions du gang d'Oxford qui, elles, ont beaucoup plus de mal à résister à l'usure du temps.

Réhabilitons Silver Apples !
Vive Silver Apples !

Pour vous faire une petite idée, voici quelques extraits de leur premier album.
Je vous présenterai peut-être Contact dans un prochain article.

Excellente écoute !


Oscillations
(en concert à Toronto, 1er mai 2008)

Commenter cet article

Cisum 18/07/2010 01:02



Cher Thierry,


j'entends tout à fait ce que tu dis et je partage la même vision que toi.


C'est juste que je décèle une différence de taille entre dire "aucun des deux ne sait chanter" et "leurs voix m'irritent".


En somme, je trouve TON argumentation beaucoup plus intéressante car mieux développée et plus réfléchie.


Amen ;)


(Je suis quand même content d'avoir découvert une des références de Portishead grâce à toi -revendiquée d'ailleurs, j'ai retrouvé des interviews).


Subjectivement et musicalement, donc !



Thierry 16/07/2010 00:26



Bonsoir Cisum, je ferai très court. Je ne vois pas où est la mauvaise foi de Saab. Cette dernière n'est pas sensible à ces deux voix. J'apprécie la voix de Beth Gibbons, pas celle de Thom Yorke.
Si on les trouve irritantes au possible, même si les artistes en question se disent être obnubilés par la "recherche vocale", pourquoi notre ressenti n'a t-il pas le droit de nous faire écrire
qu'ils ne savent pas chanter ?


Un adulte est, je pense, capable de se rendre compte qu'il s'agit là d'un raccourci explicite, peut-être légèrement exagéré, servant simplement à exprimer le fait que l'artiste en question agace
un ressenti au plus haut point !


Subjectivement également !



Cisum 15/07/2010 09:38



Bonjour,


puisque tout n'est que subjectivité, je ne comptais pas réagir MAIS lire que d'après Saab, ni Thom Yorke ni Beth Gibbons ne savent chanter, arrfffff, mon cœur se met à palpiter.


Il suffit d'écouter l'album de solo (pour quelqu'un qui en douterait vraiment) de Beth Gibbons afin de se rendre compte à quel point la maîtrise de sa voix est extraordinaire ! Comparez
"Mysteries" et "Show", on passe d'une voix franchement émouvante et claire à une voix tout aussi touchante mais beaucoup plus aride, presque black.


Et pour finir (ou presque), j'avais vu dans Tracks un reportage consacrée à elle, dans lequel elle expliquait qu'elle était obnubilée par la recherche vocale, comment faire évoluer sa voix, la
teinter, la pousser dans ses limites, etc.


Je n'ai donc aucun problème avec la subjectivité mais tout contre la mauvaise foi...


Soit dit en passant, le morceau "Dancing gods" est atrocement chiant. 5mn57, mon dieu. Ca me donnerait presque des palpitations d'impatience tellement c'est plat et interminable. En revanche, il
est clair que "Velvet Cave" a très largement inspiré "Silence" de l'album "Third" par Portishead. Forcément, le morceau de Portishead semble plus actuel... "The RIP" est un morceau sublime (selon
moi).


Pour finir (cette fois c'est la bonne) sur la médiatisation de Radiohead, je confirme que seuls les journalistes sont à incriminer. Il suffit de regarder le documentaire "Meeting people is easy"
pour voir à quel point tout échappe au groupe et à quel point il a su déclencher des passions tant positives que destructrices. Mais le groupe n'a jamais prétendu être l'incarnation de
l'innovation musicale, tout au plus la leur. Bien au contraire, bon nombre nombre de leurs inspirations sont citées lors d'interviews, avec beaucoup d'humilité et d'admiration. Ne jamais
confondre ce qu'un groupe pense et dit avec ce que les journalistes et/ou fans en font ou leur font dire... (cf. le fait que beaucoup de personnes qui détestent Biolay sont convaincues qu'il se
prend pour Gainsbourg. Il le cite comme influence majeure et confesse qu'il ne lui arrivera jamais à la cheville. Mais les raccourcis sont tellement plus simples que la nuance...).


La force que je reconnais à Radiohead est certainement ce que tu leur reproches : le chanteur ;) Pour moi, il est le lien entre la musique parfois expérimentale dans laquelle ils se lancent et
l'émotion de l'auditeur. Que l'on aime ou non sa voix, on ne peut pas lui reprocher d'incarner ses chansons, d'être habité. Assister à un de leur concert permet difficilement d'en douter. J'aime
beaucoup de choses dans ce que j'ai entendu de Silver Apples mais la voix est d'une fadeur rare non ? La musique est franchement intéressante et clairement en avance sur son époque mais la
voix... gâche la portée des compos. C'est juste (et tout) ce qui m'empêche de rentrer davantage dans cet univers pourtant prometteur. Dommage...


Subjectivement,


Moi-même.



Thierry 28/07/2008 08:29

Ce qui est bien, avec 3/4 des albums de 2008, c'est qu'ils sont tellement mauvais qu'on ne perd pas beaucoup de temps à les écouter. Ma dernière tentative en date : Firecracker People de Hotel Lights. Du sous-sous-sous Coldplay. Je n'ai même pas tenu deux titres. Elle est où la corbeille ?

Thierry 28/07/2008 08:21

Salut Enzo, le "niveau du rock" en 2008 ... excellente interrogation. Quand on voit qu'"être rock en 2008" pour de nombreux blogs spécialisés, c'est idolâtrer Nick Cave, Radiohead, Mark Lanegan & Massive Attack, il y a de sérieuses questions à se poser. Le pire, c'est que c'est malheureusement "mieux" que Coldplay, Muse, ... Le rock a donc bien du souci à se faire tant que ces mêmes blogueurs "spécialisés en rock" préféreront, dans un but d'attirer le chaland et le commentaire, à présenter uniquement Nick Cave, Mark Lanegan, ..., plutôt que d'essayer d'ouvrir leurs portes à des Kingsbury Manx & Co. Je ne dis pas qu'il faut parler des groupes sans label que, quoi qu'il arrive, les visiteurs ne trouveront pas, mais qu'il serait peut-être intéressant d'orienter parfois les oreilles vers des "pointures" moins importantes ...@++

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents