JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


Isaac Hayes (1942-2008)

Publié par Thierry sur 11 Août 2008, 07:12am

Catégories : #AVIS A LA POPULATION

 




Un de plus en moins ...

Décès du chanteur soul américain Isaac Hayes
Le chanteur américain Isaac Hayes, l'un des plus grands noms de la soul music, est décédé dimanche à Memphis à l'âge de 65 ans, apprend-on auprès de son ami et ancien manager Onzie Horne.

Le musicien a été trouvé inconscient à son domicile, puis transféré d'urgence à l'hôpital où son décès a été prononcé, a déclaré l'épouse de Hayes à Onzie Horne.

Avec James Brown, Al Green et Stevie Wonder, Isaac Hayes fut l'un des musiciens noirs les plus marquants du début des années 1970. Il aurait eu 66 ans le 20 août.

Sa carrière connut son apogée en 1972 avec un Oscar pour son "Theme from Shaft", tiré de l'un des films phares du genre "blaxploitation". Le morceau, mélange irrésistible de guitares wah-wah et d'un rythme enivrant, fut longtemps numéro un des ventes aux Etats-Unis.

Bien avant de se mettre à chanter, Hayes, ancien pianiste et organiste, fut aussi un compositeur de tubes pour le label soul de Memphis Stax Records.

Avec le parolier David Porter, il a composé des classiques de la soul pour Sam and Dave, comme "Soul Man" ou "Hold On! I'm A Comin".

Avec son crâne chauve, ses lunettes noires, ses vêtements extravagants et ses multiples bijoux, Hayes fut ensuite encouragé à poursuivre sa propre carrière de chanteur par les dirigeants de Stax.

Son premier album, "Presenting Isaac Hayes", ne connut guère de succès en 1968. Le deuxième, "Hot Buttered Soul" publié l'année suivante, ne contenait que quatre chansons mais se vendit à plus d'un million d'exemplaires.

Son travail sur "Shaft", un film policier réalisé par Gordon Parks où il espérait jouer, fut le premier d'une longue série d'oeuvres écrites pour le cinéma.

Il devint finalement acteur dans "Truck Turner" en 1974 et apparaissait encore récemment dans le drame hip-hop "Hustle & Flow".

Ces dernières années, il avait prêté sa voix à Chef, l'un des personnages du dessin animé "South Park". Mais il avait quitté la série parce qu'elle se moquait de la scientologie, mouvement religieux auquel il appartenait.
(Agence REUTERS)

Theme from Shaft






Portishead auraient-ils connu le même "succès" sans Isaac Hayes ?





Commenter cet article

Thierry 13/08/2008 01:41

Bonsoir Jean-Paul, et la liste ne fait que s'allonger !En Angleterre, les "bookies" tiennent les paris sur les prochains artistes "à disparaître". De mémoire, parmi les mieux placés, pour la musique noire américaine, il y a Jimmy Scott, Solomon Burke & ... Bill Withers qui ont au moins atteint les 70 printemps.Amicalement, Thierry

jean-paul 12/08/2008 21:20

Bonsoir Thierry, je me doutais bien que tu aurais rendu hommage à ce très grand monsieur de la soul music. Un surprenant personnage Monsieur Isaac Hayes qui était un autodidacte ce qui ne l'a pas empêché de se hisser dans le firmament des stars de la soul music.AmicalementJean-Paul

Thierry 11/08/2008 23:50

Bonsoir Saab, j'ai été doublement "choqué" du fait d'avaoir réécouté Black Moses, Shaft & Hot-Buttered Soul la semaine dernière. Beaucoup de tristes disparitions cet été.Il ne restera malheureusement bientôt plus que ces tristes rappeurs & bouffons R'n'B.

saab 11/08/2008 15:47

Je suis dévastée par cette nouvelle, 65 ans seulement, quel dommage !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents