JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


Ornette Coleman : The shape of jazz to come (1959)

Publié par Thierry sur 2 Septembre 2008, 21:20pm

Catégories : #JAZZ - BLUES - RHYTHM 'N' BLUES


Sortie : 1959 (chez Atlantic)
Découverte : 1996 (emprunt bibliothèque)

1959 fut une année charnière pour le jazz., marquant la sortie des immenses classiques que sont les  Kind of blue de Miles Davis, Mingus Ah Um de Charles Mingus, Time Out de Dave Brubeck, Portrait in jazz de Bill Evans et Giant steps de John Coltrane, mais aussi et surtout celle de notre disque du jour, The shape of jazz to come d'Ornette Coleman qui allait être considéré, en quelque sorte, comme la pierre fondatrice d'un genre nouveau : le free jazz, un jazz d'avant-garde, déstructuré, moins mélodique que son prédécesseur, laissant beaucoup plus de place à l'improvisation et pouvant donc donner une impression de chaos, ...

Brillant et hypnotique, The shape of jazz fut largement attaqué et "écouté de haut" à sa sortie, Ornette Coleman se faisant même qualifier de technicien suffisant faisant honte à la musique.

Et pourtant, le saxophoniste-ténor, ici accompagné du trompettiste Don Cherry, du contrebassiste Charlie Haden et du batteur Billy Higgins, nous présentait ici une musique jazz certes différente (pas de piano, pas de guitare), mais pas si inabordable que ça.

Je dois avouer avoir également eu beaucoup de mal il y a une bonne dizaine d'années lors de mes premières écoutes de ce disque, étant alors (et je le suis toujours !) davantage habitué au jazz plus mélodique, à la Ellington & Co.

Fort heureusement, en 1996, Internet n'en était encore qu'à ses balbutiements et j'avais alors plus de temps pour "apprécier" un disque. J'ai dû m'y reprendre à 5 fois avant de réussir à rentrer dans l'univers de ce disque qui nous offre trois des plus beaux morceaux du musicien : Lonely woman, Peace et Focus on Sanity.

The shape of jazz to come fait désormais partie de mes 30 albums de jazz préférés. Je ne l'écoute pas toutes les semaines. Mais à chaque fois, bon sang, quelle claque ! Quelle force !

Dans l'histoire du jazz, plus rien ne sera pareil après sa publication. Tous les plus grands s'en inspireront, consciemment ou pas ... Il suffit d'écouter Our man in jazz de Sonny Rollins, presque tout de John Coltrane, Charles Mingus presents Charles Mingus de vous devinez qui, et ESP ainsi qu' On the corner de Miles Davis pour s'en rendre compte.

De même, des musiciens aussi diverses et variés que Pat Metheny, Jason Moran, Branford Marsalis et John Zorn citent Ornette Coleman comme l'une de leurs influences majeures.

Allez, un p'tit coup de Deezer pour découvrir ce troublant et magnifique Shape of jazz to come .

Prenez une grande respiration !

Ca y est, c'est parti ...

Commenter cet article

Thierry 13/10/2009 08:05


Mabuse : La classe ! A qui le dîtes-vous ! :-)


mabuse 12/10/2009 23:15


lonely women n a pas fini de me bercer.... aucune version egalable depuis , malgres le nombre de ces reinterpretations
la classe !


Esther 17/09/2008 14:07

Oui, ce disque est tout simplement monstrueux. Un de ceux que je préfère également.

SysTooL 05/09/2008 22:05

Remarque, ça m'a pas empêché de faire un article biographique sur le Monsieur... :-)SysT

Thierry 04/09/2008 00:14

KMS : Ce coffret me fait effectivement bien envie, mais ... 70 euros, pfffffffSysTool : je comprends tes quelques réticences quant à Ornette, je les ai eues également. Il suffit de trouver la bonne clé ;-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents