JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


Bill Evans : Portait in jazz (1959)

Publié par Thierry sur 5 Septembre 2008, 12:26pm

Catégories : #JAZZ - BLUES - RHYTHM 'N' BLUES


Sortie : 1959 (chez Riverside)
Découverte : 1998 (emprunt bibliothèque)

Comme évoqué dans l'article sur The shape of jazz to come d'Ornette Coleman, Portrait in jazz de Bill Evans (pour la première fois dans sa formation en trio avec Bill lui-même bien sûr au piano, Scott LaFaro à la contrebasse et Paul Motian à la batterie), est l'un des disques de jazz essentiels parus en 1959, année ô combien magique et passionnante pour cette musique.



Portrait in jazz est important car il est l'un des tout premiers à casser le code du trio où le piano était  mis en avant, simplement "accompagné" de la contrebasse et de la batterie. Les trois musiciens et leurs instruments sont, en quelque sorte mis sur un pied d'égalité et donnent ainsi l'impression d'un véritable jeu d'improvisation à trois.

De cette expérimentation naît donc un album  facile d'accès, alerte et joyeux, dont l'écoute, près de 50 ans après sa publication, reste toujours aussi fraîche et enthousiasmante.

Pour pleins d'explications bien savantes, c'est ICI.

Tracklist :

01. Come Rain Or Come Shine
02. Autumn Leaves - (take 1)
03. Autumn Leaves - (mono, bonus track)
04. Witchcraft
05. When I Fall In Love
06. Peri’s Scope
07. What Is This Thing Called Love?
08. Spring Is Here
09. Someday My Prince Will Come
10. Blue In Green - (take 3)
11. Blue In Green - (take 2, bonus track)


Bon jazz !

Commenter cet article

cyberprimate 03/02/2011 02:34



Le "voicing" de Bill Evans, sa manière d'organiser l'harmonie sur le clavier a été, de son propre aveu, inspirée de celui de la chanteuse-pianiste Blossom Dearie. Notamment l'utilisation des
quartes. On croirait entendre Bill Evans sur cet enregistrement de Blossom Dearie, mais non.


http://www.youtube.com/watch?v=MVlj0hHxmkE&feature=related



Thierry 10/09/2008 22:52

Bonsoir Enzo, merci pour toutes ces précisions. Je suis de ton avis en ce qui concerne le trop jeune disparu Scott Lafaro !Par contre, je dois avouer avoir eu un peu de mal il y a quelques années avec la discographie d'Andrew Hill. J'y suis resté un peu hermétique et n'ai depuis jamais eu le courage de m'y replonger. Mais c'est prévu pour les mois à venir !L'opération FNAC a déjà commencé. J'ai failli craquer en magasin la semaine dernière pour 2 Ray Charles ;-)A bientôt !Jean-Paul, Merci !

jean-paul 06/09/2008 22:38

Bonsoir ThierryDécidément à chaque visite, je trouve ton blog de plus en plus instructif comme tu le sais le jazz n'est pas une  de mes spécialités c'est pour cela que je vais de découvertes en découvertes sur ton blog et c'est un réel plaisir.AmicalementJean-Paul

enzo 06/09/2008 09:30

J'ai oublié de dire que le jazz remplace progressivement le rock, mes découvertes recentes qui m'ont le plus marqués font parties de ce genre musical, notamment les albums blue note du pianiste Andrew Hill, je te les conseille tous sans exceptions, il fut accompagné par Joe Henderson, Ron carter où le geniallissime et regretté Eric Dolphy. Pour info, Blue note ressort le 16 septembre 1 album fondamental du jazz américain, "explorations" de Grachan Moncur III, je te le conseille surtout qu'il va faire parti de l'opération jazz de la fnac, à savoir 3 albums pour 18 € et il y a du lourd avec notamment Herbie Hancock, coltrane, sonny rollins et tutti quanti.A+

enzo 06/09/2008 09:20

Salut Thierry,Cela me fait plaisir de constater que tu aimes Bill Evans, je suis un inconditionnel de son oeuvre, assurément le plus grand avec John Coltrane. Il est accompagné par celui que beaucoup considerent comme le meilleur contrebasssite de l'histoire du jazz, en l'occurence Scott lafaro, rarement une telle alchimie fut atteinte à ce point entre les musiciens. Il joue sur 4 disques de Bill Evans, celui ci et explorations pour les albums studios et les 2 live au village vanguard (un qui porte ce nom puis waltz for Debby). Dommage que Scott nous ait quitté si tôt, d'un accident de voiture suite à un concert au village vanguard avec Bill, sans lui pas de pastorius et compagnie. Depuis son déces, Bill rechercha toujours un contrebassiste de son niveau, celui qui se rapprocha le plus de Scott fut Eddie Gomez mais son atteindre son inventivité.A+

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents