Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JAZZ, BLUES & Co
  • JAZZ, BLUES & Co
  • : Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !
  • Contact

cliquez

Articles Récents

Pages

15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 00:04

 

 Nick Cave et ses acolytes retrouvent l'électricité !

Cela faisait bien longtemps (depuis 1994 et l'album LET LOVE IN, en fait) qu'on n'avait pas entendu Nick Cave aussi énervé et en voix. Le projet Grinderman nous rappelle heureusement que l'Australien n'est pas uniquement ce bluesman assagi qui roucoule au piano de sombres histoires d'amour, accompagné des Bad Seeds.

Pour ce projet "parallèle", Cave s'entoure de la partie folle des Bad Seeds, à savoir Warren Ellis, Martyn Casey et Jim Sclavunos, pour revenir aux racines d'un blues électrique et nous raconter des histoires tordues, morbides et parfois même salaces.

L'album s'ouvre sur quatre morceaux épatants et intenses : Get It On, No Pussy Blues (je vous laisse traduire le titre !), Electric Alice et le superbe et envoûtant Grinderman. Il faudra attendre la fin du disque pour retrouver de tels moments d'intensité (When My Love Comes Down, Love Bomb).

Si Grinderman n'est pas, dans son ensemble,la "saleté poilue dégoulinante de crasse et de noirceur" annoncée, il permet néanmoins à Nick Cave de sortir de son rôle de "joueur de piano-bar" dans lequel il semblait s'être enfermé, proche de l'auto-caricature parfois, depuis quelques années.  

En conclusion, un très bon album qui devrait ravir les fans de la première heure heure tant au niveau du son (beaucoup plus brut de décoffrage, donc) qu'au niveau des textes qui nous montrent, une fois de plus que Nick Cave est l'un des auteurs les plus talentueux de notre époque.

Et surtout, Grinderman se révéle être un album bien plus intéressant que celui proposé par la reformation des papys Stooges ... 

Pour une critique très bien construite, n'hésitez pas à passer sur l' ART-ROCK de G.T. !

Et pour vous faire votre propre opinion, voici les quatre premiers morceaux de l'album.

Bonne écoute !

Get it on 

No pussy blues

Electric Alice

Grinderman

Si vous aimez Nick Cave, n'hésitez pas à vous procurer le très bon western qu'il a écrit, THE PROPOSITION, ainsi que sa Bande Originale, réalisée en compagnie du fidèle Warren Ellis.

 

Partager cet article

commentaires

Thom G 24/03/2007 12:22

Eh bien après écoute, surprise : je ne trouve pas ce disque si rock que ça ! Je le trouve même moins dur que la première face d' "Abattoir Blues"...

Thierry 25/03/2007 10:08

Salut Thom, pas focément très rock, en effet, mais brut, et ça, ça fait du bien ;-) et sans doute plus sincère que l'album des Stooges. @++

Thierry 18/03/2007 00:18

Bonsoir Sophie et Isa, merci de votre passage. Bonne nuit à toutes les deux et bon dimanche !

Isa 17/03/2007 22:36

Tant mieux alors :) ... te souhaite une bonne fin de soirée et un excellent Dimanche, bizz

Sophie (Ti Taz sur OB) 17/03/2007 22:00

coucou du soir;-)Bisous

Thierry 17/03/2007 00:40

Bonsoir G.T., merci pour toutes ces précisions. Mais bon, ce n'est quand même pas forcément facilement abordable. Il faut déjà avoir tout un "bagage" derrière soi. Enfin, je pense ...
Salut Isa, no problemo. Je comprends tout à fait ! ;-) Bon début de week-end.