JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


MEDIATHEQUE, MUSIQUE, INTERNET ET VOUS

Publié par Thierry sur 2 Avril 2007, 05:41am

Catégories : #AVIS A LA POPULATION

" (...) la voler en magasin ! " OU aller l'emprunter à la Médiathèque, aurait pu dire notre ami.

Il est évident qu' Internet a considérablement modifié notre accès aux loisirs et à la culture, notamment pour le cinéma et la musique. Que cet accès soit légal ou non, quelques clics de souris nous permettent désormais de nous constituer des collections incroyables sans même sortir de chez soi, mettant ainsi en péril l' économie des loisirs et rendant également caduque les moyens de fonctionner des établissements publics diffuseurs de culture, à savoir, les médiathèques. En effet, il est aujourd'hui beaucoup plus rapide et très souvent beaucoup plus simple (et bien moins onéreux) de trouver un disque sur la grande toile que de passer par le circuit "physique" traditionnel (magasin ou médiathèque).

De plus, à l'heure du tout-numérique et de la dématérialisation, de nombreux professionnels, en se basant sur les baisses de ventes très importantes depuis quelques années, annoncent la disparition pure et simple du CD-objet.

Face à ce changement d'habitudes de consommation et cette mort annoncée, les médiathèques, si elles souhaitent conserver et / ou attirer du public, se doivent de revoir leur politique documentaire. Cette période transitoire, tant au niveau de la loi qu'au niveau (dé)matériel, n'est pas évidente à gérer. Quels nouveaux services peuvent présenter les médiathèques par la voie numérique ? Des catalogues de musique en ligne ? Des partitions ? Du téléchargement légal ? Des "plate-formes" permettant de présenter des artistes locaux ? 

Bref, de nombreux questionnements auxquels il n'est pas évident de trouver des réponses, tant les attentes du public semblent être diffuses !

Et vous, à l'heure où chacun peut pratiquement faire ce qui lui plaît, que pensez-vous de cette (r)évolution ?

Pensez-vous que le CD est amené à disparaître ? Qu'attendez-vous de l' Espace Musique d'une Médiathèque ? Le simple prêt de documents (audio, vidéo, imprimés) est-il encore suffisant ? Que devrait proposer ce service ? Comment souhaiteriez-vous le voir évoluer ?

Commenter cet article

Thierry 04/04/2007 00:45

Un nouveau bonsoir et un grand merci à la collégiale une nouvelle fois.
Promis, je prépare un nouvel article concernant ce sujet pour jeudi au plus tard. Sans trop en déflorer le contenu, je sois néanmoins admettre que je rejoins pratiquement à 100 % l'avis de Gaston.
Le commerce avant tout. Qu'ont les chefs des maisons de disques à faire de l'individu lambda qui préfère acheter son CD original ?Si les ventes de disques continuent à chuter de la sorte (plus de 10 % par an depuis déjà quelques années), la disparition du CD "physique" est assurée.
Les distributeurs de disques ont été très clairs là-dessus avec nous (pauvres employés en espace musique que nous sommes), lors d'une rencontre professionnelle il y a de ça quelques semaines.
L'aspect comercial prévaudra !
Je reviens sur tout cela plus en détail dans quelques jours ...
 

Thom 03/04/2007 20:54

Ah j'ai oublié de dire que j'avais adoré la caricature !

G.T. 03/04/2007 19:40

Comme toujours il faudra du temps mais les rayons CD ( jazz particulièrement ) chez les disquaires se rétrécissent inéluctablement au fil de la chute des ventes. Pourquoi acheter un CD, disons de duke ellington par exemple, alors qu'on le trouve gratuitement sur la toile ?
Sur le jazz, je crains que ce soit plutôt lié au peu de médiatisation de cette musique, et à la baisse d'intérêt du public. Et au fait que la plupart des passionnés de jazz ont sans doute fini de se racheter toute leur discographie en CD...
Et pourquoi acheter un CD qu'on trouve gratuitement ? Comme d'autres, je fais ça tout le temps ! Quand on aime vraiment un album, on préfère avoir l'objet, le livret, et surtout, la qualité de son bien supérieure au mp3.
je crains que malheureusement, quoiqu'en pense tes correspondants, le CD sous sa forme marchande actuelle est condamné.
Les passionnés de musique (comme la plupart de ceux qui commentent ici) tiennent à l'objet CD (ou au vinyl... mais pas aux mp3...) Quel passionné de rock revendrait Sgt Pepper, le White album et Revolver après les avoir gravé ? Ou se contenterait des mp3 ? Quel passionné de jazz en ferait de même avec Kind of Blue et A love Supreme ?
Mais il est vrai que les "acheteurs occasionnels" sont moins attachés aux albums, ils peuvent se contenter de mp3. Surtout pour un tube qu'ils écouteront 2-3 semaines...

gaston 03/04/2007 12:56

je crains que malheureusement, quoiqu'en pense tes correspondants, le CD sous sa forme marchande actuelle est condamné. Comme toujours il faudra du temps mais les rayons CD ( jazz particulièrement ) chez les disquaires se rétrécissent inéluctablement au fil de la chute des ventes. Pourquoi acheter un CD, disons de duke ellington par exemple, alors qu'on le trouve gratuitement sur la toile ? ça me fait penser aux calembredaines sur la mondialisation où les citoyens veulent qu'on produise français mais, transformés en consommateurs avé le caddy, achètent bien sur chinois, parce que c'est moins cher.
les lobbies des majors de la musique vont continuer leur combat d'arrière garde et freiner le mouvement; les gouvernements vont légiférer à tout va des lois inapplicables mais au bout du bout émergera un nouveau modèle économique. Lequel et quand ? personne ne peut répondre à cette question.
quant aux médiathèques, elles ne pourront que s'adapter.
salut thierry

Thierry 03/04/2007 00:27

Bonsoir à tous, Un merci collégial pour toutes vos réponses. Je vais prendre un peu de temps pour lire tout cela en détail. Mais à vue de nez, vous semblez ne pas trop vous faire de soucis quant à l'avenir "immédiat" du CD matériel. On m'aurait menti au boulot quand on m'a dit qu'il n'en avait plus que pour 3 ou 4 ans !?
Je fais une petite synthèse très prochainement.
Encore merci.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents