JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


MARILLION / Somewhere else (2007)

Publié par Thierry sur 11 Avril 2007, 22:08pm

Catégories : #PAPY ET MAMY FONT DE LA RESIST

Je n'ai jamais véritablement apprécié Marillion. Trop son FM dans les années 80 (souvenez-vous de leur plus grand succès commercial, Kayleigh, et des atrocités commises du temps du leader Fish), trop propret, trop ampoulé ... Mes oreilles n'ont jamais pu se faire au SON Marillion. Je dois néanmoins nuancer ces propos et admettre que, depuis l'arrivée de Steve Hogarth au chant, j'arrive sur chaque album à sauver une chanson de la déroute. Sur SEASON'S END, ce fut le très beau Easter, sur BRAVE, il y a le remarquable Fallin' from the moon, etc ... Bref, le minimum syndical !

Et pourtant, le groupe dispose d'un véritable noyau dur de fans très fidèles. Pour véritablement essayer de comprendre cette dévotion étrange pour moi, j'ai récemment essayé de réécouter pratiquement l'intégralité des albums studio du groupe. Mais rien à faire ... Un article à propos du rock progressif publié chez G.T. à ce moment là m'avait d'ailleurs d'exprimer tout le "bien" que je pensais de Marillion.

Retour à 2007. Honnêtement, en dépit d'un léger enthousiasme pour Most Toys,  le premier extrait efficace et direct, de SOMEWHERE ELSE, je n'attendais pas grand chose de la nouvelle cuvée. D'autant plus que la pochette est d'une laideur assez remarquable !

Eh bien, je me suis quelque peu trompé. Je ne suis pas convaincu à 100 %, loin de là,  mais les deux premières écoutes de l'album m'ont laissé une meilleure impression que d'habitude. Pour preuve, j'ai même eu envie de le réécouter une troisième fois alors, qu'en général 2 écoutes me suffisent amplement pour du Marillion. Je n'aurais d'ailleurs pas dû, du moins, de manière aussi rapprochée dans le temps, car l'ennui a déjà commencé à pointer le bout de son nez devant des morceaux au bout du compte très calibrés FM.

Néanmoins, beaucoup plus direct et léger, au risque de déstabiliser les admirateurs "hardcore", SOMEWHERE ELSE est pour moi de loin supérieur à MARBLES, lequel se languissait en de très longues plages très (trop ?) atmosphériques (ou chiantes, ça dépend si vous voyez le verre à demi-vide ou à moitié plein) mais ne décollait jamais.

Ici, au contraire, Marillion parvient à vous accrocher d'entrée de jeu grâce à The other half.

Bien sûr, il y a quelques moments faibles sur SOMEWHERE ELSE (The Wound, par exemple qui me fait trop fortement penser à U2, l'un des groupes que je déteste le plus, et Thank you whoever you are qui cherche trop maladroitement un refrain "accrocheur" et finit par sombrer dans le FM lisse et pure guimauve) mais, pour une fois, les points positifs permettent de sauver l'ensemble et j' accorde donc un  2 1/2 sur 5 à cet album (voir le classement).

J'étais d'abord parti sur 3 1/2 mais la lassitude et le côté FM un peu trop aseptisé évoqués un peu plus tôt m'ont fait revoir ma copie à la baisse.

Parmi les bons moments, je retiendrai néanmoins The other half, la piste-titre Somewhere else, ainsi que A voice from the past et Faith.

Bref, si tout comme moi, vous n'êtes pas fan de Marillion, accordez leur une quarantaine de minutes en laissant vos préjugés de côté. Laissez place à la curiosité, et  vous partirez alors pour un agréable petit voyage, loin d'être transcendant, mais tout simplement agréable. Un petit voyage ailleurs, somewhere else ...

LIVE 2007

Most Toys


Thank you whoever you are

Pour l'anecdote, notons la curieuse ressemblance de la pochette marillionesque avec celle de l'excellent coffret FORECAST TOMORROW, de Weather Report, sorti en fin d'année dernière.

Commenter cet article

grrr! 21/04/2007 18:21

et en plus vous en remettez une couche!!!!
mais c'est qoui cette histoire ????
je ne sais pas de qui vous parlez.
franchement, je me marre!!!!!

kevin 21/04/2007 17:02

oh là je me suis à nouveau mélangé les pinceaux .
 

kevin 21/04/2007 16:47

J'ai retiré mon article écris sur le coup d'une colère.je suis sans doute assez rude et effectivement je defend un des style que j'apprécie.cependant il serait plus humble d'admettre que nous avons été un peu stupide l'un l'autre.J'admet ne pas maitriser le français que tu le fais, dommage venant d'une scientifique je n'ai jamais été très bon .m'attaquer sur ce point c'est donc très facile et plutôt blessant et méprisant mais bon.....je demande une d'arrêter ce jeu débile .Faisons preuves d'un peu de maturité ou au moins faisons semblant.bonne continuation !

Thierry 21/04/2007 16:33

Salut Kazi Modo,
Apparemment, ces admirateurs transis semblent avoir effectivement un peu de mal à articuler leurs idées. La censure, sur MusiqueRésist, sans déconner, c'est vrai !? Qu'est-ce que je suis surpris. Depuis que  Saint Kévin, s'est fait rembarrer par un petit jeune qui défendait le rap, il modère et censure pour régner sur son Domaine en Maître Absolu.
Tu as du y aller un peu trop fort à son goût dans tes commentaires.
Sinon, j'ai bien lu son article ce matin, celui, où il fait une nouvelle fois la preuve de son non-discernement et de ses difficultés à décoder des messages écrits pourtant assez clairs, en nous qualifiant, G.T. ou moi, par exemple, d' "évangélistes" et nous accuse de dégueuler notre haine sur le rock progressif, musique sacro-sainte et inattaquable. Halleluya !
Le pire, c'est qu'il n'est pas capable de se rendre compte du second degré de G.T. qui traitait son article avec un certain humour (bon, il n'a peut-être pas compris parce que ce n'était pas du premier degré à la Benny Hill ou à la Mr Bean) en annonçant d'entrée de jeu et en aparté, sur le ton de la plaisanterie, dieu sait pourtant évident, à l'encontre de deux "bloggeurs" amateurs de progressif : "désolé Fab et Thom, mais j'en remets une couche" !
Il n'est pas non plus capable de se rendre compte que dans mon article sur Marillion et dans le petit entrefilet que j'ai écrit sur l'album de Porcupine Tree (et même dans les commentaires), il y a des "je" et des "pour moi" partout, ce qui est le signe, enfin je pense, de l'émission d'un avis personnel et non pas d'une vérité absolue !
Mais enfin, quand on ne veut (ou quand on ne peut) pas comprendre, on ne comprend pas, et on se fait passer pour une pauvre petite victime qui lutte seule contre les grands méchants loups. C'est tellement plus simple comme cela et au moins, ça permet de se  donner un minimum d'importance et d'avoir l'impression de rebooster son ego.
@++

Kazi Modo 21/04/2007 14:50

lol, ils tiennent une belle couches les fans de marillion et de prog !!!!!
tiens, je me suis fait censuré on dirait chez l'autre hysterique. tu as lu son nouvel article ? je t'invite à aller jeter un coup d'oeil. ca vaut son pesant de cacahouétes. on dirait presqu'une blague. il est vraiment sérieux quand il ecrit tout ça ou c'est un humour decalé ? tu savais que tu étais un évangéliste ? :)))))
bonne lecture !!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents