JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


OF MONTREAL : Hissing fauna, are you the destroyer ?(2007)

Publié par Thierry sur 13 Avril 2007, 22:00pm

Catégories : #LA NOUVELLE STAR

HISSING FAUNA, ARE YOU THE DESTROYER ? est le dixième ou onzième, voire même peut-être douzième album de Of Montreal (j'ai un peu de mal à suivre le rythme effréné de leur discographie !), groupe-objet de Kevin Barnes, chanteur et leader qui rumine ici une dépression sur des chansons aux mélodies imparables taillées pour les pistes de danse.

Dans un monde plus juste où les lourdauds Scissor Sisters seraient pendus pour mauvais goût, plus de la moitié des morceaux composant HISSING FAUNA devraient être de véritables succès populaires. En effet, en dépit d'une accumulation de clichés (rythmique disco-funk, surcharge de claviers, voix de fausset... ), Kevin Barnes parvient, grâce à son immense talent de composition, à conférer une véritable cohésion à l'ensemble, une alchimie miraculeuse évitant au groupe de sombrer dans le kitsch total et ridicule. 

L'écoute de cet album aussi riche que diversifié, aussi complet que disparate, compliqué et tordu, n'accorde aucun repos aux oreilles. Nous naviguons ici en eaux troubles, entre une electro-pop nous ramenant au meilleur de Pulp, une pop psychédélique, une pop répétitive et funky, ainsi qu'un punk hybride évoquant les malheureusement trop peu connus Modern English. 

Le morceau de bravoure de l'album, perdu au milieu de l'enregistrement, entre une première partie pop et dansante et une seconde partie plus funk (rappelant des jams de Prince et de George Clinton de la grande époque), est le monolithique The past is a grotesque animal, véritable bloc, long de près de 12 minutes, véritable symbole de la dépression de Barnes.

Bref, un album foutoir de très haute volée, un bordel plein de vie et énergisant offrant une vraie bouffée d'air frais dans un monde musical pop par trop formaté. Probablement, jusqu'à présent,  mon album préféré de 2007 , coincé là-bas, tout en haut, à tutoyer les sommets en compagnie des travaux d'Amon Tobim et Andrew Bird.

Merci !

Bonne découverte !

Suffer for fashion

The past is a grotesque animal

Faberge falls for Shuggie

Et quand je vous dis qu'ils ne sont pas kitsch pour un sou !

Heimdalsgate like a Promethean curse

Commenter cet article

Thierry 20/04/2007 13:10

Re-Salut Kazi, c'est bel et bien la même personne. Bien vu.  Je n'ai rien d'autre à ajouter ...

kazi modo 20/04/2007 12:22

je rêve ou c'est la même personne soi disant très tolérante qui ose porter une critique sans beaucoup de discernement ? je vais finir par aller visiter son blog pour voir s'il a vraiment des choses intéressantes a raconter.

Thierry 16/04/2007 01:00

Salut Belette, une évidente bonne humeur se dégage de ce groupe en dépit de textes un peu sombre. Je suis bien content qu'un regard "neutre" comme le tien ait apprécié, au contraire de musiciens à l'oreille fort aiguisée et à même de juger de l'intérêt ou non d'un groupe.

Thierry 16/04/2007 00:58

Salut Kévin, j'en suis fort déçu pour toi. Pour complèter ton intervention, je rajouterai que dans le style très pauvre musicalement, fade, fort peu original et sans le moindre intérêt,  on retrouve également à peu près 99, 99 %(excuse du peu) des groupes progressifs de ces 30 dernières années.
Chacun sa crèmerie.

kevin 15/04/2007 07:33

nous avons ecoutés ça la semaine dernère à la médiathèque .
Je trouve ça personnellment très pauvre musicalement et fade, fort peu original !!!
Comme la plupart des groupes recents , c'est sans intérêt .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents