JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


ABDULLAH IBRAHIM / DOLLAR BRAND (piano, flûte, saxophone)

Publié par Thierry sur 15 Avril 2007, 22:12pm

Catégories : #JAZZ - BLUES - RHYTHM 'N' BLUES

  

Né en Afrique du Sud (Le Cap) en 1934, le jazzman "du monde" (pianiste de formation) et compositeur Abdullah Ibrahim, de son vrai nom Adolphe Brand, est sans aucune contestation possible l'un des artistes dont j'aimerais posséder l'ensemble de la discographie. Bien sûr, j'ai "quelques" albums préférés, mais de manière générale, il me suffit de mettre un de ses albums sur la platine pour que je me mette à voyager, à rêver. Et que peut-on demander de plus à la musique !?

 Yarona

Ah, cette flûte et ce saxophone, combien de voyages immobiles m'auront-ils offert !

Mais stoppons-là cette digression et revenons-en à notre artiste du jour.

Abdullah Ibrahim a débuté sa carrière sous le nom de Dollar Brand vers le milieu des années 50. En 1962, face au climat politique régnant alors en Afrique du Sud, le musicien choisit de s'exiler en Suisse, à Zürich.

African Sketchbook

Le destin lui permettra de croiser la route de Duke Ellington en 1963, lequel tombe immédiatement sous le charme de sa musique, lui organise des concerts et l'aide à financer des enregistrements. Abdullah rendra d'ailleurs hommage à plusieurs reprises au "Duke", et notamment avec cet album de 1973.

Ode to Duke Ellington

Ayant entre-temps appris à maîtriser le saxophone, la flûte et les percussions, Dollar Brand retourne en Afrique du Sud en 1968, où il se convertit à l'islam et prend le nom d'Abdullah Ibrahim.

Depuis, il n'a de cesse de réaliser de véritables petits joyaux et, tandis qu'il se produit avec les plus grands musqiciens de la scène jazz mondiale, son art, imprégné de traditions populaires africaines comme des styles du Duke et de Thelonious Monk, reflète un véritable engagement, tant religieux que politique.

Live at Montreux

A noter que c'est d'ailleurs lui, en 1994, qui se produira sur scène lors de la cérémonie d'investiture de Nelson Mandela.                          

Voici deux extraits de ODE TO DUKE ELLINGTON, et deux extraits de GOOD NEWS FROM AFRICA.

Bonne écoute ! 

Impressions on a caravan

Two spirituals

Good News From Africa

Ntsikanas bell

Msunduza

African Marketplace

Commenter cet article

Lilian 22/04/2007 14:23

C'est très reposant et très agréable. Je ne connaissais pas du tout. Merci.

Thierry 21/04/2007 00:21

Bonsoir Stefan, merci de ta visite. Si tu aimes cet artiste, je te conseille vivement, si tu en as l'occasion, Good news from Africa / African marketplace et la B.O. qu'il a composée en 1990 pour le film de Claire Denis dont j'ai complètement oublié le titre ... Fatigue fatigue ...
Je crois qu'il y a "mort" ou "mourir" dans le titre.
Sur ces considérations très très gaies, je te souhaite un bon week-end !

stefan 20/04/2007 20:51

ah ! ça je connais. enfin, au moins l'album yarona.

Petite fée 19/04/2007 18:45

Coucou Thierry :-)J'espère que tout va bien pour toi ;-)Ta présence et ta gentillesse me manques :0010:

Thierry 17/04/2007 00:28

Bonsoir Belette, après les grenouilles bleues, les chameaux. J'espère que le voyage fut bon !
Agréable nuit ...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents