JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


Porcupine Tree : Fear of a blank planet (rock régressif) / Neil Young : Massey Hall 1971 (le pied)

Publié par Thierry sur 16 Avril 2007, 14:42pm

Catégories : #BLUES

Un petit point sur quelques albums de la cuvée 2007 découverts ces 10 derniers jours.

A tout Seigneur, toute horreur. Oui, oui, vous lisez bien, j'ai écrit hoRReur.

PT-fear-blank-planet.jpg

La palme du "en-dessous du zéro absolu" revient au nouvel album des Porcupine Tree : Fear of a blank planet. Je n'en ferai pas la chronique. Il ne sert à rien de "casser pour casser", mais vous aurez deviné tout le mal que j'en pense. Par contre, si vous souhaitez lire une chronique dithyrambique de cet album, direction chez KEVIN.

Dans le domaine du rock et assimilés, pas vraiment de bonnes surprises. Bien au contraire. Le nouveau Nine Inch Nails (Year Zero), avec sa petite étoile, n'est pas loin du zéro absolu non plus.

The Loves (Technicolour) et Löw (Drums and guns) m'ont plutôt ennuyé également. Verdict : 1 étoile et demie.

Les Arctic Monkeys se rapprochent de la moyenne avec  leur "pire cauchemar préféré".

Première artiste à avoir la moyenne, tout juste mais la moyenne quand même, pour ce petit récapitulatif intermédiaire : Feist (The reminder).

Les bonnes surprises viennent en fait du monde de la "folk" avec 3 albums à récolter 4 étoiles et plus :

-Bright Eyes : Cassadaga 4*

-Alison Krauss : A hundred miles or more (A collection) 4*

-l'inusable Neil Young qui nous fait du neuf avec du vieux : Massey Hall 1971. Comment ne pas donner la note maximale à ce qui est probablement l'un des deux ou trois meilleurs albums en concert de toute la carrière du Loner, officiels et pirates confondus ? 5*

Rendez-vous d'ici une quinzaine de jours pour un nouveau point. En attendant, si vous voulez consulter le classement dans son intégralité, il vous suffit de cliquer ICI.

Et pour le classement de G.T. (ART-ROCK), c'est par là LA que ça se passe.

BANDE ANNONCE du LIVE AT MASSEY HALL 1971 de Neil Young

Commenter cet article

rocking05 01/11/2008 21:28

Franchement y en a marre des ***** comme vous !! Si vous aimez pas , pas besoins de critiquer et de faire des articles de **** dessus !! Ce site est lamentable !!

Thierry 12/01/2008 23:35

c'est que tu n'as probablement pas écouté ses albums des années 68-75, rien à voir avec l'hideux reggae night & co.@++

zakk 12/01/2008 23:24

eh ! A.Krauss et r.plant ! pas mal hein ! Par contre j.cliff comprend pas trop là...A+zakk

Thierry 12/01/2008 00:31

Je ne suis pas élitiste pour un sou. Merci d'avoir pris la réponse au degré de l' "humour" qu'elle renfermait. Perso, Neil Young me fait suer depuis la fin des années 70. Je pense qu'il a été "immense" comme tu dis pendant une bonne dizaine d'années, après, à part quelques rares pépites disséminées sur des albums tous plus chiants les uns que les autres à écouter intégralement, bof bof bof. Et pourtant, Dieu sait qu' AFTER THE GOLD RUSH trône dans mon "Top-5". Pour moi aussi, la musique n'est rien d'autre qu'une question de feeling. Elle doit respirer. Et je ne trouve pas de respiration dans la "technique à outrance". D'où mon rejet sans limites pour le prog & assimilés, les soli à la Vai ou à la Satriani, ... De même, autant j'aime vieux jazz (mélodieux, à la "papa"), autant 95 % de ce qui est free-jazz, jazz fusion et jazz "moderne" me gave !Comme quoi on se rejoint sur la forme (pour le côté ressenti) mais pas vraiment sur le fond. @++

zakk wylde 11/01/2008 16:52

Non mais sans dec, ce qui m'fait marrer, c'est les querelles de clochers entre la technicité d'untel ou untel..Franchement, parler de technique pour quelqu'un d'immense comme Neil Young : c'est simplement lui manquer de respect.L'essentiel pour moi dans la musique c'est l'émotion qu'elle procure, on peut la faire passer avec la technique la plus rudimentaire (JL Hooker) ou la plus élaborée (Steve Vai). Quand à faire djeun, j'men tamponne royalement: : je suis chauve, la guinness et le jack daniels m'ont fait passer du coté obscure concernant les abdos mais heureusement IL ME RESTE DE L'HUMOUR  ET L'AMOUR DU SEIGNEUR !!!Non..je déconne...qu'est ce qui m'arrive là...A la prochaineZakk

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents