JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


ADDITIONAL MOOG : de l'americana galloise

Publié par Thierry sur 23 Avril 2010, 22:11pm

Catégories : #FOLK et NEO-FOLK

Hier, l'ami Thomas nous faisait part de ses questionnements face à l'incompréhension qui régnait en France à l'encontre d'une musique américaine pourtant facile d'accès. Pour étayer ses propos, il prenait l'exemple de Jesse Malin dont le nouvel album, Love it to life, ne sera même pas distribué chez nous.

Même si la musique de Jesse Malin ne me parle pas (je ne saurai expliquer pourquoi), je rejoins Thomas à 100 % dans son interrogation.

Je prendrai pour ma part l'exemple des Jayhawks / Wilco, deux groupes qui ont enregistré de fabuleux albums de néo-folk / americana et qui n'ont eu que très peu de retentissement, si ce n'est pour quelques poignées d'heureux initiés, au sein de l'hexagone.

Peut-être est-ce dû à un problème de genre, le folk américain étant vraiment considéré comme très (trop ?) américain, et de barrière linguistique (pour moi, le genre ne supporte pas le passage au français si ce n'est à de très rares exceptions près comme le très réussi Mustango (Deezer) de Jean-Louis Murat) ...

null

S'ils n'ont pas connu de véritable carrière commerciale, les deux groupes précités semblent jouir d'une côte d'amour un peu plus importante chez nos voisins britanniques.

Tant et si bien que certains de leurs musiciens n'hésitent pas à s'en inspirer (copier ? ^^) sans vergogne.

En lisant l'article de Thomas, j'ai immédiatement pensé à ce parallèle et à cet album des Gallois d'Additional Moog.

Mon article du jour était tout trouvé.

Thank you, Thomas !

null

Thirty Three & A Third, publié en 2007, est en effet un album mineur exceptionnel, synthèse quasi-parfaite du meilleur de Wilco, Jayhawks, Neil Young, Gram Parsons, Big Star, Bright Eyes, ...

De l'americana à l'anglaise parfaitement assumée et maîtrisée.

Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion, l'album est en écoute intégrale ICI sur Spotify.

Vous pouvez télécharger légalement 2 extraits de l'album (Four track soul et The bit war) ainsi qu'un morceau non retenu (Dust for the elbows).

Si vous avez apprécié Thirty Three & A Third, n'hésitez pas à jeter une oreille, voire les deux, à Endless Air, paru l'an dernier et, à mon goût, encore plus réussi. 

null

Quasiment indispensable à tous les amateurs du genre !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents