JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


AMALIA : Art slave (2011)

Publié par Thierry sur 19 Avril 2011, 19:40pm

Catégories : #SOUL - FUNK - RHYTHM 'N' BLUES

Cela doit faire deux bonnes semaines que j'écoute cet album au rythme d'un peu plus d'une fois tous les deux jours. Cela représente donc déjà une dizaine de passages entre les cages à miel.

Je ne m'en lasse pas. Je ne sais pas qui est Amalia et pour vous dire la vérité, je m'en moque un peu. Quand m'en prendra l'envie, j'irai jeter un coup d'oeil sur une éventuelle bio afin de voir si elle a d'autres productions au compteur.

Son album cuvée 2011, Art slave, est un véritable concentré de bonheur funk tout droit tiré du milieu des années 80.

Le temps s'est arrêté, et les trois dernières décennies qui ont depuis fait semblant de filer à toute blinde (Thomas, Benjamin venaient alors à peine d'arriver parmi nous ...) n'ont rien retiré à l'efficacité et à la puissance du son electro-funk et, en particulier, celui immédiatement identifiable de Minneapolis.

Quand ce dernier est bien exécuté, il est irrésistible et toujours diablement sexy.

Le meilleur du genre y passe : Prince, The Time, George Clinton, Betty Davis, Sheila E., Chakha Khan et même Janet & Michael Jackson ...

Les meilleurs morceaux d'Art Slave, probablement Freeze that!, Luxurious et Bonafide, semblent être :

*pour le premier, un mix entre deux chansons du nain pourpre et de la paire Jimmy Jam / Terry Lewis

*pour le deuxième, un croisement entre un inédit de Prince, période When doves cry, et un inédit de la meilleure période de Janet Jackson, à savoir celle de What have you done for me lately ? 

*pour le troisième, un croisement, parmi tant d'autres, entre l'Atomic Dog de George "God" Clinton et les voix de Chakha Khan / Michael Jackson / ...

Cessons-là les bavardages inutiles, Art Slave est un album terriblement efficace, redoutable et, de plus, parfait pour ces températures quasi-estivales ! 

Je ne saurai que trop le recommander à tous les amateurs / amoureux du genre.

Pour le bain de jouvence, direction Spotify ou Deezer.

Commenter cet article

Thierry 20/04/2011 18:09



Voyons, Thomas, tout ceci n'est qu'un leurre !


Tu crois qu'avec mon style rédactionnel, j'ai vraiment 38 ans ? ^^


 



Thom 20/04/2011 09:29



Ho, dis, hein, arrête de te la péter t'es pas à ce point plus vieux que nous :-D


 


Je suis sûr qu'en fait la plupart des tes lecteurs sont persuadés, à cause de tes réflexions d'ancien combattant et du côté jazz/blues que tu es beaucoup plus vieux que tu ne l'es en réalité ;-)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents