JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


AMBROSE AKINMUSIRE : When the heart emerges glistening (2011)

Publié par Thierry sur 16 Avril 2011, 04:40am

Catégories : #JAZZ - BLUES - RHYTHM 'N' BLUES

Jeune trompettiste de 28 ans, Ambrose Akinmusire vient de publier ce qui est et restera très certainement l'un des albums les plus captivants de cette année. Parfaitement maîtrisé, il sort en tout cas fort aisément du lot.

Co-produit par Jason Moran et publié chez l'anciennement prestigieux label Blue Note, When the heart emerges glistening propose en effet 13 compositions épatantes dans une ambiance free jazz assez langoureuse qui, avec un minimum d'effort peut se révéler relativement abordable, même pour les oreilles plus habituées au jazz dit classique.

L'album s'ouvre sur l'émouvant et ébouriffant Confessions to my unborn daughter, long de 8 minutes 35.

 

Puis, les compositions s'enchainent, toutes plus belles les unes que les autres. L'album présente une homogénéité quasi-parfaite, simplement légèrement troublée par la scansion de My name is Oscar, surprenant à la première écoute mais qui trouve parfaitement sa place les fois suivantes. Tout cela se conclut sur un très court et très beau morceau intitulé Ayneh (Campbell)

Un trompettiste nous avait déjà fait le coup de sortir l'un des meilleurs albums de 2010, il s'agissait de Christian Scott et de son Yesterday you said tomorrow.

Si l'album de Christian Scott se distinguait également grâce à un admirable jeu de batterie, When the heart emerges glistening met véritablement en avant le jeu de trompette d'Ambrose Akinmusire sans pour autant attribuer aux autres musiciens un simple rôle de faire-valoir. Bien au contraire !

Le quartet qui accompagne AA se révèle diablement inspiré :

*batterie : Justin Brown

*piano : Gerald Clayton

*contrebasse : Harish Raghavan

*saxophone ténor : Walter Smith III 

Ambrose Akinmusire parviendra t'il à son tour à porter haut les couleurs du jazz moderne en cette année 2011 ?

Pour ma part, je vote OUI dès à présent.

Même si des tas de facteurs feront que la grande histoire du jazz et de la musique en général ne le retiendront probablement pas (overdose de références, très faible représentation du jazz dans les (maga / web)-zines branchouilles, ...), When the heart emerges glistening a tout d'un géant.

Il est brillant (génial ?) de bout en bout.

Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion, vous pouvez l'écouter intégralement sur Spotify ou sur MusicMe.

Et même que dès le 2 mai, Deezer s'y met aussi.

Une adaptation du Heart Shaped Box de Nirvana, en concert avec Yaron Herman & Co en 2010.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents