JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


BARDO POND : Bufo Alvarius, amen 29:15 (1995, rééd. 2010)

Publié par Thierry sur 27 Janvier 2010, 21:38pm

Catégories : #ROCK - INDIE - POP

[BardoPondBufoAlvariusAmen.jpg]

Publié en 1995, Bufo Alvarius, amen 29 : 15  est le premier album de Bardo Pond, groupe américain originaire de Philadelphie.

Je l'ai écouté pour la première fois en 2002, pratiquement en même temps que Dilate, leur album de 2001, alors que j'étais dans une période pleine de Kyuss, de Sonic Youth, de Dinosaur Jr et de Neil Young très électrique.

Même si elle n'a pas duré très longtemps, je garde encore aujourd'hui une véritable tendresse et admiration pour ces deux albums de Bardo Pond, avec une petite préférence pour Bufo Alvarius et ses longs morceaux d'americana-blues complétement déjantés, de rock psychédélique complètement hallucinés et habités au milieu desquels se perdent des vocaux fantomatiques.

BARDO POND - Bufo Alvarius (2010 Reissue), Fire

Je l'ai d'ailleurs ré-écouté cette après-midi au travail et, partant à la pêche aux infos, je me suis aperçu qu'une ré-édition était prévue ces jours-ci avec, en bonus, un titre inédit, Fixed.

Voici une bien belle initiative.

Et un disque de plus à faire passer en commande, un !

01. Adhesive
02. Back Porch

03. On A Side Street
04. Capilary River
05. No Time To Waste
06. Absence
07. Vent
08. Amen
09. Fixed (Bonus Track)

L'album devrait être écoutable dans son intégralité sur
Deezer, début février,

Commenter cet article

Thierry 29/01/2010 12:40


Merci pour l'effort, Sophie. Mais, c'est quand même raté pour les vrais commentaires relatifs à Bardo Pond ^^


Sogo :0025: 29/01/2010 09:15


Je ne connaissais pas du tout, mais en épluchant ta page de disques écoutés en janvier, leur nom m'a interpelé et plu. Je suis donc allée chercher derechef plus d'infos... Sur Deezer, j'ai pu écouter tout ou partie de cet album, et si au
départ, la notion de chant m'inquiétait un peu (ça c'est tout à fait perso, mais je me rends compte qu'en ce moment ma sensibilité me porte plus vers l'instrumental que le vocal, quoique... Je
t'offre ICI la primeur d'un billet consacré presque exclusivement à du chant !), j'ai
été pratiquement immédiatement séduite : non seulement la voix n'écrase pas la musique, mais au contraire, elle l'accompagne à merveille comme un instrument supplémentaire, sachant toujours être
présente, ou à l'inverse silencieuse au bon moment... Et puis j'ai également découvert leur album "Being there", qui, même s'il reste classique, est vraiment très intéressant, plein démotion, de
douceur et de puissance à la fois...

Donc encore merci à toi, Thierry, pour cette nouvelle découverte, et passe une bonne journée...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents