JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


BIG JOE & THE DYNAFLOWS : You Can't Keep A Big Man Down (2011)

Publié par Thierry sur 17 Avril 2011, 05:22am

Catégories : #BLUES

La pochette est loin d'être la plus réussie de l'année.

 Le contenu du disque est, quant à lui, fort recommandable pour toutes les oreilles qui aiment le blues-boogie-rhythm 'n' blues plein de swing et présentant en plus un large feeling "a la New Orleans" des années 50-60 (superbe morceau Evangeline, composition originale, que l'on pourrait pourtant croire tout droit sortie d'une production de Fats Domino ou des moins connus mais néanmoins formidables Cookie and the Cupcakes 45).

L'auteur de ce You can't keep a big man down, Big Joe Maher accompagné ici de son groupe The Dynaflows, est, avec ses plus de 40 ans de carrière, un véritable vétéran de la scène blues américaine. Peu connu du grand public, mais fort apprécié par ses pairs, Big Joe est un batteur doublé d'un excellent chanteur, plein de chaleur, cas que l'on rencontre assez rarement dans le milieu du blues.

Pour en revenir à notre album du jour, comme vous devez vous en douter, il n'a rien de révolutionnaire, mais provoque une délectation immense à tout amateur du genre en conviant les influences de Fats Domino, donc, et de la scène de la Nouvelle-Orléans en général, mais aussi celles de BB King (dont il reprend d'ailleurs les Bad case of love et Confessin' the blues, et dont il s'inspire très largement pour le morceau-titre), Albert Collins, ...

Bref, You can't keep a big man down est un véritable album-plaisir entièrement tourné vers un passé glorieux et très moderne au niveau de la production, élégante et classieuse, un album à mille lieues de la production musicale actuelle.

Et c'est ce qui fait sa force, sure et tranquille.

Vive Big Joe & The Dynaflows, vive la Nouvelle-Orléans et vive le blues !

Commenter cet article

Thierry 17/04/2011 12:56



Bonjour Claude,


"Ces messieurs me semblent davantage guettés par le cholestérol que par les Grammy Awards."  Fort bien vu.


JB & Co, le blog qui fait dans le gras !



Salut ThierryEeguab 17/04/2011 08:10



Salut Thierry.Ces messieurs me semblent davantage guettés par le cholestérol que par les Grammy Awards.Inutile de te dire que j'adore ça.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents