JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


BLAZE FOLEY (1949-1989)

Publié par Thierry sur 16 Février 2011, 06:11am

Catégories : #FOLK et NEO-FOLK

En fin de semaine dernière, en effectuant des recherches sur le prochain album de Lucinda Williams, Blessed (sortie prévue le 1er mars), je suis tombé à plusieurs reprises sur le nom de Blaze Foley.

Par exemple, la grande Lucinda dit de lui : "Blaze Foley was a genius and a beautiful loser."

De même, la chanson Drunken angel qui apparait sur son miraculeux Car wheels on a gravel road de 1998 est un hommage à Blaze Foley, lequel fut d'ailleurs repris, entre autres, par Merle Haggard et Lyle Lovett.

(Re-note à moi-même : Deuxième fois cette semaine que je cite Lyle Lovett sur ces pages. Il faut vraiment que je réécoute Joshua judges Ruth et I love everybody.)

Intrigué par la récurrence de ce nom dont je n'avais jamais entendu parler auparavant, je lançais le magique Spotify pour y découvrir un musicien de folk proche de l'univers de Townes Van Zandt dont il fut d'ailleurs un ami très proche. 

Je fus, comme vous devez vous en douter, charmé dès les premiers accords !

La carrière de Blaze Foley fut malheureusement bien trop courte (il fut tué en 1989, à peine âgé de 40 ans, par un coup de feu alors qu'il protégeait quelqu'un) et marquée par un insuccès commercial et médiatique inversement proportionnel à son talent.

Le temps faisant son travail de mémoire, ces albums comment à être EDITES.

En effet, pour d'obscures raisons, aucun de ces albums ne sortit officiellement (pour savoir pourquoi, écoutez le début de la vidéo placée en fin d'article).

Vous en trouverez ainsi quelques-uns sur Spotify (ICI), dont le fabuleux et généreux The Dawg Years (recueil de chansons enregistrées entre 1975 et 1978).

Ce dernier est également disponible sur Deezer.

Un documentaire sur le musicien, intitulé Blaze Foley : Duct Tape Messiah, est prévu pour cette année.

Commenter cet article

Thierry 18/02/2011 12:24



Bonjour Claude / Eeguab,  heureux de t'avoir fait découvrir Blaze Foley. Je ne reviens toujours pas de la qualité de ses chansons et de la "misérable" carrière qu'il a pu avoir.


Tu as raison pour le petit côté Tom Paxton, je n'y avais pas songé, tellement l'ombre de Van Zandt était pour moi écrasante.


A bientôt !



Eeguab 16/02/2011 20:24



Une vraie découverte.Je ne connaissais absolument pas,pas le moins du monde.Jamais vu ce nom là.Me rappelle un peu Tom Paxton.J'ai écouté trois chansons et je crois que je vais m'intéresser à
Blaze Foley,tardivement et posthumement mais c'est l'intérêt de la Toile que de nous faire voyager ainsi.Merci Thierry.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents