Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JAZZ, BLUES & Co
  • JAZZ, BLUES & Co
  • : Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !
  • Contact

cliquez

Articles Récents

Pages

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 00:02

http://f0.bcbits.com/z/64/51/645150164-1.jpg

 

Si Will Oldham, avec l'aide de Mère Nature, pouvait faire un rejeton à Howe Gelb, Calexico, Wilco et donc au vrai Neil Young (c'est-à-dire pas celui qui se cache derrière le fort laid Americana), cela donnerait une oeuvre ressemblant fortement à ce Lungs, dirt & dreams, deuxième album de Damon Moon and The Whispering Drifters.

 

Cet album de folk-rock est d'une implacable beauté sombre, torturée et vénéneuse, oscillant entre habillage électricique et nudité. Il m'a immédiatement happé par ses univers très forts et cinématographiques qui invitent aux grands espaces désertiques et à l'introspection.


Je ne citerai "que" les formidables Restless road end, The fool, Ten Sleep - WY,  Robert Pirsig's blues, Seasonal Suite N°62 et Gild the lily, mais l'album dans son intégralité mérite votre attention.

 

Si vous avez 40 minutes à lui consacrer, n'hésitez pas à pousser jusque Bandcamp ou Spotify.

 

Verdict : 8 / 10

 

 

Partager cet article

Published by Thierry - dans FOLK et NEO-FOLK
commenter cet article

commentaires

Thierry 07/06/2012 13:26


Bonjour Claude, Ne t'en fais pas, je ne connaissais pas non plus avant une séance de surf il y a une dizaine de jours ! Bonne après-midi.

Eeguab 06/06/2012 20:05


Hey Thierry.Ca semble un univers assez sombre mais intéressant.Je ne connaissais pas(pléonasme)