Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Présentation

Dimanche 14 mars 7 14 /03 /Mars 08:17



En vacances des Guillemots, Fyfe Dangerfield revient sur le devant de la scène avec un album très pop, Fly Yellow Moon.

Sorti en janvier, je l'avais écouté dès sa publication, même peut-être un peu avant.
Je n'avais pas été emballé plus que cela et n'avais pas spécialement eu envie d'y revenir. 
Cela faisait donc presque deux mois que Fly Yellow Moon dormait dans mon dossier des "albums 2010 à réécouter".

Tout cela n'est pas tout à fait exact ...

L'album ne m'avait pas déplu, loin s'en faut. J'avais été essentiellement "troublé" par le premier morceau, When You Walk In The Room, dont l'introduction évoque sans prendre de gants le Shoot The Dog d'un certain George Michael (eh oui, je connais mes classiques ^^).

Bref, hibernation totale pour cet album..., jusqu'à la fin de la semaine dernière, grâce à un passage sur un site dont la playlist automatique diffusait une chanson intitulée Faster Than The Setting Sun
Emballé par le dynamisme du morceau et sa mélodie accrocheuse qui fait écho de manière très agréable à des tas de choses déjà entendues (dont l'un des groupes de mon adolescence, Electric Light Orchestra), je jetai alors un coup d'oeil au nom de l'interprète pour constater qu'il s'agissait de l'ami Fyfe.

Il ne m'en fallait pas plus pour me replonger dans Fly Yellow Moon.

C'est fou comme la "magie" d'une simple chanson peut changer votre vision d'un disque.

Si When You Walk In The Room garde son défaut introductif georgemichaelien tout en s'affirmant comme une mise en bouche efficace et franche (sans jeu de mots ! Sacré George, va !), Fly Yellow Moon se révéle très rapidement comme un album pop décomplexé  en tous points réussi et rempli de petites perles (So Brand New, Faster Than The Setting Sun, Live Wire, High On The Tide, Firebird, Don't Be Shy, She Needs me [je suis en train de vous citer l'album quasiment complètement !]) parmi lesquelles on trouve même de chouettes petites ballades qui auraient été inécoutables si interprétées par les odieux Coldplay.

Bref, Fly Yellow Moon est un album en mineur majeur qui, à mon avis, même si pleins de petits défauts et faiblesses, devrait faire partie un long moment de mon paysage musical 2010.  
Une très belle surprise, vraiment.

Vous l'aurez sans doute compris, je ne suis pas pressé de voir le musicien retrouver ses compères de Guillemots ...

Vive la bonne pop, vive Fyfe Dangerfield, vive Fly Yellow Moon

Et, au passage, l'avis de Twist sur la très réussie She Needs Me.

01. When You Walk In The Room
(en écoute sur
MySpace)
02. So Brand New
03. Barricades (en écoute sur
MySpace)
04. High On The Tide
05. Faster Than The Setting Sun
(en écoute sur
MySpace)
06. Live Wire (en écoute sur
MySpace)
07. Firebird
08. She Needs Me (en écoute sur
MySpace)
09. Don't Be Shy
10. Any Direction

Par Thierry - Publié dans : ROCK, INDIE, POP
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés