JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


JOEL PLASKETT EMERGENCY : Scrappy Happiness (2012)

Publié par Thierry sur 12 Avril 2012, 18:37pm

Catégories : #ROCK - INDIE - POP

 

Il fait vraiment bon vivre musicalement au Canada en ce moment. Enfin ..., si vous aimez ce qui est en rapport avec la folk-pop-rock.

 

Le Joel Plaskett Emergency, avec son Scrappy Happiness, tout récemment publié, est déjà notre troisième invité canadien de la semaine. Lundi soir, je vous présentais Al Tuck que je pensais ne pas connaître du tout. Légère erreur. Je le connaissais en fait indirectement par l'intermédiaire de notre ami Joel Plaskett, lequel, véritable vedette de la scène rock alternative canadienne depuis une vingtaine d'année (il a fait ses armes au sein du groupe Trush Hermit dès 1992), a repris son Wishing well.

 

Je n'ai découvert Joel Plaskett que relativement récemment, fin 2009, avec la publication de son triptyque One of three / Two of three / Three of three.

 

Depuis, j'essaie de le suivre assez régulièrement. Sa musique ne présente rien de génial, mais elle est finement ciselée, toujours efficace et pop-rock friendly. Il y a en lui du Nick Lowe, du Elvis Costello, du Ben Kweller, ... Il m'est donc impossible de rester insensible.

 

Scrappy Happiness ne déroge pas à la règle. Né d'un drôle de pari (composer et diffuser une nouvelle chanson toutes les semaines pendant un peu plus de deux mois), cet album est une "compilation" de singles potentiels (on sent d'ailleurs poindre une certaine facilité sur les néanmoins entraînants Harbour boys et You're mine) mais réussit l'exploit de présenter efficacité, force, cohérence et unité ... ainsi qu'une très belle conclusion, North star, à l'image de son introduction, Lightning bolt.

 

http://mediafirerarzip.com/wp-content/uploads/2012/03/a6986XUPo.jpg

 

Si nous vivions dans un monde un peu moins idiot, Scrappy happiness, véritable plaisir simple et dont on peut jouir sans rougir, devrait se vendre par palettes entières. Ce n'est pas le cas, malgré ses côtés relativement "grand public" et rock basique facile d'accès. Il plaira aux fans conquis d'avance et à une critique probablement ravie de voir le musicien continuer à creuser son sillon.

 

En ces temps de crise, ce n'est déjà pas si mal !

 

Verdict : 8 / 10

 

Scrappy happiness est en écoute sur CBC Music (rubrique albums, pistes dans le désordre) et sur Grooveshark.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents