JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


KAYHAN KALHOR & ERDAL ERZINCAN : The wind (2006)

Publié par Thierry sur 9 Août 2010, 06:28am

Catégories : #MUSIQUES DU MONDE

Notre disque du jour est une production ECM.

Même si le travail du label allemand est exceptionnel de par sa rigueur et de sa recherche d'autres musiques considérées comme exigeantes, n'allez pas pour autant croire que j'aime tout ce qui sort chez eux.

En dépit de leur aspect qualitatif indéniable, il m'est déjà arrivé de tomber sur des disques auxquels mes oreilles se sont révélées hermétiques (pour raison d'écoutes trop ardues) mais je dois admettre que mes dix ou quinze dernières incursions dans le label ne m'ont offert que d'excellentes surprises, divinement hors du temps, hors des modes.

The Wind

Publié en 2006, je me rappelle avoir fébrilement déballé The wind de Kayhan Kalhor & Erdal Erzincanet et m'être pressé de l'écouter tant j'avais lu de chroniques dithyrambiques à son sujet.

Près de 4 ans plus tard, le frisson est toujours là !

Comme je le soulignais il y a quelques instants, le temps n'a aucune prise sur les enregistrements ECM.  Ils sonnent vrai, tout simplement, et bénéficient d'un public fidèle. Des disques de niche, en quelque sorte, qui vont pourtant bien au delà des clichés ou des clivages auxquels on pourrait les rattacher. C'est du moins ce que me montre mon expérience en bibliothèque municipale. Les publics friands d'ECM sont très variés : fans de jazz, de musiques du monde, de musiques classique et contemporaine, de bandes originales de film (cela me surprenait au début mais plus le temps passe, plus je reconnais des qualités "cinématographiques" aux musiques labellisées ECM), ...

Lorsque j'ai remis The Wind sur la platine jeudi midi, j'ai de suite été  à nouveau transporté par ce mélange de musiques orientale et contemporaine.

 

Mon âme s'est instantanément mise à rêver aux sons du kamancheh  de Kayhan Kahhor, du baglama (de la famille du luth) d' Erdal Erzincan et du divin baglama d'Ulas Özdemir, instruments mis au service de 12 improvisations basées sur de la musique turque et de la région du golf persique toutes plus belles les unes que les autres.

Fichier:Baglama turc manche long.jpg

Ah oui, j'oubliais ... L'écoute de The Wind est fortement récommandée.

Et ça se passe ICI, sur MusicMe.

Commenter cet article

Thierry 11/08/2010 00:05



@ LNO & Romain : Heureux de voir que ce très bel (c'est subjectif, bien entendu !) vous plaise !



AUDIOCITY 09/08/2010 22:01



Superbe...


Le son du luth baglama est moins rond que le luth traditionnel mais lorsqu'il est joué de la sorte.... Une virtuosité en symbiose parfaite et un moment de calme fort appréciable.



Last Night in Orient 09/08/2010 12:53



encore une belle référence musicale !


Je ne connaissais pas jusqu'à ce jour !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents