JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


KIRK KNUFFKE : Amnesia Brown (2010)

Publié par Thierry sur 6 Mai 2010, 22:04pm

Catégories : #FREE JAZZ - EXPERIMENTATIONS - AVANT-GARDE

null

Je découvre le trompettiste new-yorkais Kirk Knuffke par l'entremise de cet album, Amnesia Brown, sorti en février dernier.

null

Le moins que je puisse dire est que je suis complètement emballé par ce jeu très libéré, quelque peu déstructuré (cet album ne sera assurément pas pour toutes les oreilles plutôt habituées au jazz classique) mais très cohérent et lyrique.

Accompagné du multi-instrumentaliste Doug Wieselman (clarinette et guitare) et du batteur Kenny Wollesen, Kirk Knuffke nous offre ici 16 chansons, courtes et subtiles, qui ne perdent pas de temps en musardant, tour à tour expérimentales (ou du moins exploratoires), contemplatives et abrasives.

Vous l'aurez compris, Amnesia Brown est un disque que je ne suis pas prêt d'oublier et qui, dans mon classement évolutif, ne devrait pas tarder à tutoyer les cieux, tout près du Yesterday You Said Tomorrow de Christian Scott (avec lequel il partage un jeu de batterie inventif et époustouflant), du Boca Negra de Chicago Underground Duo (avec lequel il partage cette free attitude très accessible si on y met un peu du sien) et du tout récent Dan Berglund's Tonbruket (critique de Benjamin à lire sur PlayList Society).

Je vous le recommande prestement ! 

Vous pouvez d'ailleurs le découvrir intégralement ICI, sur Spotify.

(Comment ça ? Vous n'avez toujours pas de compte chez Spotify ... Dépêchez-vous, c'est gratuit et bien plus fourni que Deezer & MusicMe. Seul défaut : des publicités tous les 3 ou 4 morceaux.)

2010 est assurément une formidable année musicale pour le jazz.

Enregistré Live at the Tea lounge in Brooklyn en formation quartet :

*Kirk Knuffke - trompette
*Brian Drye - trombone
*Reuben Radding - contrebasse
*Jeff Davis - batterie

Commenter cet article

Thierry 02/06/2010 00:42



Peut-on être autre chose que  très radical pour le rock-indé qui tourne sacrément en rond ?



dr frankNfurter 01/06/2010 19:37



16 titres pour une durée moyenne de 3 minutes, personnellement c'est sans doute un détail mais ça me refroidit un peu.


Pour l'instant (à la première écoute, au troisième titre), je ne suis pas trop emballé. Une affaire à suivre. Heureusement que pour le jazz je suis moins radical qu'en matière de rock indé




Thierry 10/05/2010 23:13



Je ne pense pas que ce soit véritablement une surprise. Je crois que le jazz a toujours été là. Il m'a fallu simplement un peu de temps pour m'y intéresser, ayant du mal à sortir du "jazz
classique".


Et cette année, me "spécialisant" en jazz pour le boulot (j'en assume les achats et le traitement informatique pour l'ensemble du réseau), je vais un peu plus au fond des choses, ne me contentant
pas du dépouillage systématique de JazzMag.


Ca tombe bien, vu mon désamour de la pop et du rock en ce moment  



Benjamin F 10/05/2010 13:34



C'est vraiment complètement inattendu ces très bons albums de jazz qui se succèdent. En tout cas grand merci pour la découverte ! 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents