JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


MARCEL KHALIFE : Fall of the moon (2012)

Publié par Thierry sur 21 Avril 2012, 06:48am

Catégories : #MUSIQUES DU MONDE

http://f0.bcbits.com/z/31/37/3137780244-1.jpg

 

Déjà presque 40 ans que Marcel Khalifé nous enchante grâce à son oud. Je me rappelle encore parfaitement de ma rencontre avec son premier album Promises of the moon, publié en 1976. C'était début août 2001, quelques semaines avant les Tours. Je m'en rappelle parfaitement parce que c'était l'album que je m'apprêtais à écouter, en rentrant du cinéma (je venais de voir l'adaptation calamiteuse d'Absolutely Fabulous avec Balasko & Baye), si je n'étais pas resté scotché devant mon écran, morbidement fasciné par l'effondrement des deux monstres d'acier.

 

Ces onze dernières années, j'ai régulièrement savouré avec délectation la découverte de plusieurs albums du magicien libanais. J'ai donc été tout ce qu'il y a de plus ravi d'apprendre qu'il nous offrait, début avril, une nouvelle (double !) production intitulée Fall of the moon. Comme plusieurs fois au cours de sa carrière, Marcel Khalifé met ici en musique des poèmes du grand auteur palestinien Mahmoud Darwish décédé il y a tout juste 4 ans.

 

Alternant compositions chantées et instrumentales, Fall of the moon est une oeuvre magistrale, austère et lumineuse, qui permet au musicien de poursuivre son travail de "liant" entre littérature et musiques (du monde oriental, jazz et musique contemporaine). Son seul défaut : être un peu trop long et, dans sa deuxième partie (à partir de Fall of the moon (version instrumentale)), devenir un peu trop "lyrique". Cela reste très bien fait, mais traîne légèrement en longueur. 

 

N'empêche que des morceaux comme The stranger's bed et Houriyeh's instructions devraient me hanter fort longtemps.

 

 

 

Verdict :

-pour la première partie du disque : 10 / 10 

-pour la deuxième partie : 7 / 10

Moyenne : 8,5 / 10

 

Fall of the moon est en écoute intégrale sur Bandcamp.

 

 

Je profite de ce petit billet pour vous inviter également à (re-)découvrir un très bel album du Trio Joubran, A l'ombre des mots (2009), qui faisait également la part belle aux poèmes de Mahmoud Darwish.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents