JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


MOSE ALLISON : The Way of the World (2010)

Publié par Thierry sur 25 Mars 2010, 05:39am

Catégories : #JAZZ - BLUES - RHYTHM 'N' BLUES

Mes petits vieux rien qu'à moi (ou presque ...) :
*En 2009, je défendais Ramblin' Jack Elliott (79 ans) et son A stranger here.
*En 2010, j'ai trouvé encore plus vieux en la personne de Mose Allison et ses 82 ou 83 printemps !

Le talent n'a pas d'âge. 

null

Attention, événement !
pour moi ... Pour vous, je ne sais pas.

Le légendaire pianiste-chanteur Mose Allison qui, tout au long de sa carrière a influencé des personnalités musicales aussi diverses et variées que Van Morrison (lequel lui a consacré en 1996 un album hommage complet, Tell Me Something : The Songs Of Mose Allison), The Who [voir la vidéo en fin d'article], Tom Waits, Randy Newman, Pulp et les Pixies (leur chanson Allison lui est dédié) nous propose un nouvel album après 12 ans d'absence en studio.

Il publie en effet chez Anti/Epitaph, un The Way of The World dirigé de main de maître par le chanteur-compositeur-producteur Joe Henry qui a déjà travaillé, entre autres avec Allen Toussaint, Bettye LaVette & Solomon Burke et nous a gratifié de l'un des plus beaux albums de l'an dernier, Blood From Stars.



Dans une veine jazzy-bluesy-pop, The Way of the World est une véritable réussite, Mose Allison jouant toujours aussi brillamment de son instrument de prédilection avec sa rythmique si particulière (évoquant parfois celle de Thelonious Monk comme sur le superbe instrumental Crush, au beau milieu de l'album) et sonnant laconique comme jamais. 
Dès le premier morceau, le délicieux My Brain, relecture du My Babe de Willie Dixon, il n'hésite ainsi pas à jouer de l'auto-dérision ("
My brain it’s losing power / Twelve hundred neurons every hour").

The Way of The World, tout au long de ses 35 trop courtes minutes, se déguste comme un bon whisky tourbé, fort et long en bouche. Accompagnement parfait de vos débuts de soirée, il se révèle classieux, brillant mais aussi et surtout fort émouvant ! Le dernier morceau, This new situation, est d'ailleurs un très joli duo père-fille (Amy) qui semble vouloir nous indiquer que le relais est bel et bien passé d'une génération à l'autre.

Merci donc à Joe Henry d'avoir incité le vieux brigand à remettre les pieds et les mains dans un studio d'enregistrement !

The Way of the World est en écoute libre ICI, sur MusicMe.

My brain :



The Who reprennent Mose Allison :
 Young Man Blues (chanson de 1958)
 

Commenter cet article

Thierry 26/03/2010 08:56



@ Eeguab :


Il ne fait pas (encore ?) partie, et je ne le lui souhaite pas !, de la fournée mortuaire fort chargée de ce début d'année.
Merci pour la référence à Greg Brown. J'essaierai de ré-écouter cela ce soir et je l'intégrerai à l'article.



Thierry 26/03/2010 08:54


@ Arno : "Joe henry et Madonna à table... ca doit être surréel! Complétement dingue... "
--> J'adore ^^

Solomon Burke ... J'adore ses vieux albums. Depuis les années 1990s, ça manque un peu d'âme, le comble pour un "soulman" !

Ah ! ce monde meilleur dont, chacun, dans notre coin nous rêvons tous ... adapté à nos réalités !


Eeguab 25/03/2010 20:20


Oui Thierry ça swingue plutôt bien.Je ne savais pas s'il vivait encore.Greg Brown lui rend hommage dans une belle chanson,Mose Allison played here,sur l'album
Slant 6 mind.


Arno 25/03/2010 19:53


Joe Henry le beau frère de Madonna... ben ca alors... je viens de vérifier (lol) j'en tombe de ma chaise... elle ferait bien de lui demander quelques conseils! Ben merde...

En tout cas, tu me confirmes la "relative méconnaissance" de Joe Henry... pourtant... pourtant... dans un monde meilleur... c'est lui qui aurait les grammy (les grammy d'un monde meilleur bien
sur)... Enfet, il en a eu un avec Solomon Burke et son "Don't Give Up" (je vérifie toujours avant de dire une connerie)... Un album qui ne m'a pas trop marqué même si il est bon! Joe henry et
Madonna à table... ca doit être surréel! Complétement dingue... ca me met même de bonne humeur d'apprendre ca!


Thierry 25/03/2010 13:27


Salut Arno,
La musique de M'sieur Mose n'est pas à proprement parler proche de celles de toutes les personnalités qu'il a pu influencées. C'est plus sa pose, un peu j'menfoutiste par rapport au business, son
côté, et quand même bien entendu ses textes ironiques, rigolos, ... et sa musique parfois "biscornue" qui a marqué les esprits.
J'aime beaucoup ses vieux albums et je trouve celui-ci un peu imparfait mais tous les petits défauts sont largement compensés par le charmant et attachant côté bancal de la voix et du jeu,
l'impression de sentir à tout instant qu'il est conscient que Joe Henry lui a vraiment donné la chance de publier un (dernier ?) très bon disque.

Bref, il s'agit là de l'un de ces petits disques que j'adore, qui ne touchera probablement pas grand monde tandis que pour moi il est bien plus important que la dernière bouse de MGMT ou
Goldfrapp.

Pour Joe Henry ... On a pas mal de ses disques persos à la Médiathèque et ça me chagrine vraiment de ne les voir que très très très très très très (...) très peu sortir. Vraiment un grand talent
sous-estimé qui aurait pu jouer sur le fait qu'il est le beauf de Madonna, mais non, il a préféré tracer sa route seul, comme un grand.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents