JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


STEPHANE KERECKI TRIO : Houria (2009)

Publié par Thierry sur 8 Juin 2010, 22:00pm

Catégories : #FREE JAZZ - EXPERIMENTATIONS - AVANT-GARDE

Je ne me sens pas d'enchaîner directement ce jour avec un autre disque de musique iranienne.

Je vous vois tout fébrile, en attente. Rassurez-vous ! Ce n'est que partie remise  

En fouillant dans mes archives de brouillons, je me suis aperçu que je n'avais pas encore publié la présentation d'un album de jazz sorti l'an dernier qui me tient pourtant énormément à coeur.

Comme tant d'autres, il s'agit d'un disque écouté après la date limite de participation au classement 2009. Peu importe, il y figure virtuellement en très bonne position.

Fin du (faux) suspense ... Comme vous l'avez vu en titre, il s'agit de Houria de la formation française Stéphane Kerecki Trio.

null

*Matthieu Donarier : saxophones ténor et soprano 
*Stéphane Kerecki : contrebasse
*Thomas Grimmonprez : batterie

Le contrebassiste tente le pari de transformer son efficace trio en quartet avec le renfort du formidable saxophoniste Tony Malouby.

Et le risque paye !, puisque Houria n'est rien de moins qu'une véritable révélation, une "tuerie" a même dit mon collègue lors de sa première écoute .

Si j'avais énormément apprécié les albums précédents des musiciens (dont le déjà fameux Focus Dance publié en 2007), je suis ici resté en admiration béate devant le résultat tour à tour (d)étonnant, captivant, brûlant et contemplatif.

Synthèse subtile et symbiotique de rythmes tribaux africains (de danse et de transe) et de compositions on ne peut plus contemporaines, Houria, du haut de ses 58 minutes, est un énorme disque de jazz moderne, quasi-parfait et facilement accessible à qui veut bien s'en donner la peine.

A n'en point douter, il s'affiche à ce jour, comme le sommet de la carrière de Stéphane Karecki.

Une fois de plus, vive le jazz français et bravo à nos 4 amis musiciens !

Macadam : 

Commenter cet article

Thierry 10/06/2010 00:13



Bonsoir Eeguab, Une incantation, c'est tout à fait ça. Je parlais de mon côté de "tribal".


Bezu, Lagaf & Co, cela me surprend de toi !



Eeguab 09/06/2010 20:02



Excellent morceau que j'ai ressenti un peu comme une incantation,un envol de quelques oiseaux de rythme,très prenant.Encore une fois loin de ce qui fait ma culture musicale mais très
revigorant.Moins cependant que cette fabuleuse compil Bezu,Lagaf et consorts dont j'ai de touite façon déjà les intégrales.



Thierry 09/06/2010 13:28



@ Benjamin : Il y a encore moins d'un an, j'aurais rigolé si on m'avait dit qu'en un mois de temps, je publierai 3 articles sur du jazz français


Je suis exténué ... Je viens de cataloguer une anthologie 4 CD "Méga Fête" avec Bézu, Lagaf', et tout le toutim. Un bien joli don d'un de nos usagers


Heureusement, Tom Waits et ses "affaires étrangères" étaient là pour me souenir moralement !



Benjamin F 09/06/2010 10:13



Ah oui encore une preuve supplémentaire de la vivacité du jazz français ! La formule trio sans piano fontionne à merveille et j'adore le côté force tranquille de Thomas Grimmonprez !



Thierry 09/06/2010 00:17



Merci



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents