Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Présentation

Jeudi 7 juin 4 07 /06 /Juin 06:08

Tout véritable amoureux de pop-rock qui s'est déjà intéressé aux années 1980s a obligatoirement entendu parler, un jour ou l'autre, de The dB's, groupe new-yorkais fondé à la fin des seventies par Peter Holsapple & Chris Stamey et auteur de quelques albums au succès commercial inversement proportionnel au culte qui lui est voué par une petite poignée d'adorateurs irréductibles.


Je les avais découverts au début des années 1990's après ma découverte, dans un bac à soldes de la rue de la Clef à Lille, de Mavericks (1991) qui réunissait le duo de guitaristes.

 

25 ans, c'est le temps qu'il aura fallu aux dB's pour nous offrir (enfin) un nouvel album. Le groupe était en effet "en sommeil" depuis The sound of music (1987), leur 4ème album en à peine 6 ans.

 

Cela fait près d'un an que j'avais lu quelques lignes sur cette reformation. Je n'en pouvais plus d'attendre.

 

Pour ne rien gâcher, ce fantasmatique Falling off the sky, a été enregistré avec le quatre majeur (Peter Holsapple [guitare, voix], Chris Stamey [guitare], Gene Holder [basse] et Will Rigby [batterie]) qui n'avait en fait oeuvré ensemble que pour les deux premiers albums du groupe new yorkais : Stands for decibels (1981) et Repercussion (1982).

 

http://1.bp.blogspot.com/-HHxzoqf7dMI/T2VBldEmcUI/AAAAAAAAD14/UaTzF_vzrtE/s1600/dBs_Falling_mini_210.jpg

 

Même si Falling off the sky s'ouvre sur Ce temps ne reviendra pas (That time is gone), il semble que les trente années écoulées depuis Repercussion n'ont eu aucune prise sur la musique du groupe. Extrêmement bien composées et mélodiques, les douze chansons qui constituent ce nouvel album sont autant de petits bonheurs qui font de ces retrouvailles une réussite époustouflante, si tant est que l'on apprécie le (power-) pop-rock.

 

C'est mon cas, et rien ne pourra gâcher mon plaisir. Il m'est de toute façon impossible de résister au charme et à la classe de chansons du niveau de, entre autres, That time is gone, Send me something real, Collide-oOo-scope, et The adventures of Albaross and Doggerell. L'album est en fait tellement homogène qu'il est assez difficile de trouver des morceaux plus "importants" que d'autres.

 

 

Falling off the sky est en écoute intégrale sur Spotify.

 

Verdict : 9 / 10

 

A l'origine d'un immense plaisir d'écoute, simple et direct, il n'attendra pas, je l'espère, 3 nouvelles décennies (ça leur ferait quel âge ? ) pour se trouver un successeur !

Par Thierry - Publié dans : ROCK, INDIE, POP - Communauté : Chroniques Musicales
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés