Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Présentation

Vendredi 25 mai 5 25 /05 /Mai 01:30

http://f0.bcbits.com/z/20/44/204492680-1.jpg

 

Si je vous dis Jonathan Richman & The Modern Lovers, Pavement & Weezer, cela devrait vous aider à situer d'emblée l'ambiance générale de notre album du jour, Summer Feeling, de The Eversons.

 

"Mais comment fait-il pour dénicher des albums inconnus qui viennent d'aussi loin ? Encore par l'intermédiaire d'un surf hasardeux dont il a l'habitude ?", devez-vous être en train de vous demander.

 

Et bien, non, il y a quelques jours, je vous présentais l'excellent Up here for dancing de Tono and the Finance Company. Mark, compatriote néo-zélandais de TFC est tombé sur mon article et m'a donc contacté pour me proposer l'écoute de l'album de son groupe. Merci à lui !

 

Voilà, vous savez désormais tout sur les coulisses de ma découverte de ce Summer Feeling.

 

Comme son titre l'indique, c'est effectivement un album de saison, parfait pour les belles journées qui nous attendent. Les références citées ci-dessus vous indiquaient que nous sommes ici dans le champ musical de l'indie (power / college) pop.

 

Et il n'y a pas de tromperie sur la marchandise : Summer Feeling est frais, direct et poppy. Zéro prise de tête.

 

Lors de mes deux premières écoutes, j'avais un peu de mal avec certaines chansons (une, en fait, Could it ever get better ?, que je trouvais [et trouve toujours] efficace mais un peu faiblarde. Je trouve de plus que, située  en première position, elle ne rend pas service à l'album. Je comprends néanmoins la volonté de placer un titre péchu d'entrée de jeu ) et l'enchainement (changement de rythmes trop radical) Sell it to me / Kick him out.

Après 6 écoutes, cette gêne n'est plus que minime.

 

Mes morceaux préférés sont Creepy, Heading overseas, et toute la deuxième partie de l'album, à partir de Terminally lame. Bref, cet album est une "usine à tubes", comme dirait l'autre, et vous ne voyez pas passer ses 34 minutes.

 

 

Les grincheux diront que cet album ne sert à rien.

 

Mais si ..., puisqu'il me met de bonne humeur et surtout, il me fait rajeunir de 2 décennies.

 

Si comme moi vous aviez 20 ans en 1993 et alliez alors user vos jeans sur les bancs de la fac, vous ne pourrez pas ne pas vous retrouver au moins un peu dans ce Summer feeling et ses bien agréables petites vignettes.

 

J'ai en tout cas rarement pris autant mon pied avec un album de pop-rock, et ce dès sa première écoute, depuis 1995 et le I should coco de Supergrass.

 

N'hésitez pas, n'attendez pas, il est en écoute libre et gratuite sur Bandcamp et Soundcloud.

 

Verdict : 8(.5) / 10


Par Thierry - Publié dans : ROCK, INDIE, POP - Communauté : Chroniques Musicales
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés