JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


THE GOOD GUYS (2010, Fox)

Publié par Thierry sur 30 Juillet 2010, 22:00pm

Catégories : #CINEMA ET SERIES TV

null

Par le plus grand des hasards, en début de semaine, alors que je me promenais sur ce site, je trouvais une publication sur le 8ème épisode de The Good Guys, nouvelle série de Matt Nix (créateur de Burn Notice) développée pour la Fox et qui m'avait jusqu'alors échappée. 

Piquée à vif, ma curiosité m'incitait à me rendre immédiatement sur IMDB, la bible-coopérative du cinéma / séries TV des US of A.

Sur les photos de l'article, je reconnus immédiatement, en dépit d'un conséquent supplément pileux, Bradley Whitford, le génial Josh Lyman de The West Wing (A la Maison Blanche).

Il ne m'en fallut pas plus pour me procurer un épisode de The Good Guys, puis deux, puis trois, ...

Je me suis finalement enfilé les 7 épisodes disponibles sur 3 soirées (et j'attends les sous-titres du huitième ).

Plaisir immédiat et régressif, The Good Guys est une parodie des films et des séries policières de la fin des années 1970s / années 1980s (on a même droit à des "flashbacks" et images "au ralenti" avec écrits en gros des indicateurs temporels du genre 72 heures auparavant, 8 secondes plus tôt, ...) dont les héros étaient une paire de "buddy cops" plutôt mal assortis. Les plus fameux étant très probablement Starsky & Hutch pour la TV et Riggs & Murtaugh (Lethal Weapon [L' Arme Fatale]) pour le cinéma.

Ici, dans The Good Guys, rien de sérieux. Tout est au contraire prévu pour faire plonger le téléspectateur dans un univers parallèle (pas tant que ça, en fait ...) au nôtre où le héros Dan Stark incarné par Bradley Whitford est un détective très beauf de la Police de Dallas qui réfléchit police comme s'il vivait toujours dans l'univers télévisuel de 1980 et qui est, entre autres tares, obsédé par les femmes de tout âge, amoureux de sa voiture, immature, alcoolique, ..., et fort précautionneux de sa moustache (parce que les femmes, elles aiment ça !).

La légende de la moustache : 

Il aurait dû avoir perdu sa place il y a fort longtemps, mais bon, il a quand même sauvé le fils du Gouverneur il y a 25 ans, ça aide !

Son partenaire, Jack Bailey (joué par Colin Hanks, fils de Tom) est, quant à lui, un flic (mala)droit qui doit à ses maladresses de se voir assigné aux petites enquêtes et de chaperonner Dan Stark.

Heureusement, l'instinct (!) ou les obsessions diverses et variées de ce dernier permettent à ces petites investigations de se transformer régulièrement en affaires beaucoup plus importantes.

Comme vous vous en doutez, l'enquête n'est ici que prétexte à  gags, situations et dialogues savoureux pas toujours très fins, même si, à la fin, nos deux (anti-)héros parviennent néanmoins à retomber sur leurs pieds et à "bust some punks".

J'apprécie énormément cette série et son premier degré.

Il s'agit donc là d'un véritable plaisir coupable parfaitement assumé, essentiellement pour son duo d'acteurs (formidables en Version Originale, je n'ose même pas imaginer quel travestissement donnera le doublage français si The Good Guys est un jour diffusée chez nous), et toutes les mauvaises autres raisons expliquées ci-dessus.

Je ne suis néanmoins pas certain que cette série puisse vivre sur plusieurs années sans perdre de son charme.

Mais peu m'importe, j'ai décidé de laisser ce questionnement au vestiaire et de profiter ainsi au maximum des aventures de Jack & Dan (moqués en Jack & Diane [gros succès de John Cougar Mellencamp (vidéo) aux USA en 1982] par leurs collègues qui récoltent les enquêtes plus sérieuses).

Bref, qu'il est bon parfois de rire (très) gras sans en attendre davantage ! 

 

Un autre article sur Le Monde des Séries.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents