Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : JAZZ, BLUES & Co
  • JAZZ, BLUES & Co
  • : Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !
  • Contact

cliquez

Articles Récents

Pages

28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 20:31

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51z-mV7Xw7L._SL500_AA280_.jpg

 

J'ai attendu la fin du mois pour vous présenter un de mes albums préférés de ces dernières semaines.

 

J'avais en effet un peu peur, comme très souvent, de m'emballer trop rapidement. Alors, je lui ai laissé le temps, à ce Winding down the road de Tom House, y revenant pratiquement tous les jours depuis début juin. Certains jours, deux fois plutôt qu'une, même !

 

Rien n'est venu altérer mon appréciation de ce très bel album de folk-rock aux forts accents vicchesnuttiens qui nous fait voyager dans tout le spectre du folk (essentiellement entre rock et "roots", allant parfois jusqu'au traditionnel comme sur Willie MacBroom et Jericho).

 

En toute honnêteté, je ne sais vraiment pas grand chose au sujet de Tom HouseCe vague profil sur Blogger me montre simplement qu'il est originaire de Nashville et qu'il ne semble plus tout jeune.

 

Cette absence de connaissance ne me gêne en tout cas pas du tout dans mon appréciation de la musique de Tom. D'autant plus que plusieurs de ses albums sont en écoute sur Spotify (du moins quand ce dernier ne bloque pas au bout de quelques secondes ...).

 

Pour en revenir à notre disque du jour, il ne fait désormais plus aucun doute que Winding down the road figurera parmi mes albums de folk préférés de l'année, et son auteur, parmi mes plus belles découvertes de 2012. Au contraire de nombreuses nouveautés rock plus ou moins volatiles, il est là pour durer

 

Verdict : 9 / 10

 

L'album est en écoute intégrale sur Deezer et Spotify.

 

Je n'ai pas trouvé de vidéos relatives à Winding down the road. En voici donc deux, enregistrées à la maison en 2008.

 

 

Partager cet article

Published by Thierry - dans FOLK et NEO-FOLK
commenter cet article

commentaires