JAZZ, BLUES & Co

JAZZ, BLUES & Co

Bienvenue à toutes et tous. Et que vive la musique, tout simplement !


WAXAHATCHEE : American weekend (2012)

Publié par Thierry sur 29 Février 2012, 07:42am

Catégories : #ROCK - INDIE - POP

Aujourd'hui, direction l'Alabama pour saluer nos retrouvailles avec Katie Crutchfield, l'ancienne chanteuse-guitariste de P.S. Eliot.

Qui se rappelle de leur jouissif Introverted Romance In Our Troubled Minds, un de mes gros coups de coeur de 2009 (dans le TOP-10 de l'année)  ?

J'avais dû écouter plusieurs centaines de fois le morceau Incoherent love songs sans jamais trouver le temps de vous le présenter, honte à moi !

Petite séance de rattrapage ... 

  

 

Katie Crutchfield nous revient donc sous le nom de Waxahatchee et nous propose son premier album en solo intitulé American weekend, perle lo-fi DIY, oeuvre d'un Lou Barlow au féminin qui nous permet de rajeunir d'une vingtaine d'années en nous replongeant dans une ambiance très 1990-1995. 

  

En dépit d'un minimalisme forcené, les chansons se sont révélées bien plus marquantes que des tas d'autres enregistrements ultra-peaufinés, comme si elles avaient toujours fait partie de mon quotidien. Dès la première écoute, il m'a été impossible de ne pas tomber sous le charme de Glass stain, Be good, American weekend, Bathtub, Noccalula, ...

 

Mise à nu comme c'est le cas ici, la voix de la chanteuse m'a plus d'une fois (dont certaines intonations sur la chanson-titre, ...) fait penser à celle de Lisa Germano ce qui joue encore plus en la faveur de cet album.

 

Bref, American weekend a tout pour devenir un disque de chevet.

 

Retrouvez-le sans plus attendre sur Spotify.

 

Verdict : 9 / 10

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents