Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Présentation

INCLASSABLES

Mardi 5 janvier 2 05 /01 /Jan 23:20



J'ai découvert ce collectif et cet album par le plus grand des hasards en parcourant le catalogue musical disponible sur le site Qobuz.

Je n'avais jamais entendu parler du Kilimanjaro Darkjazz Ensemble et je dois avouer que la pochette ne m'incitait pas à aller plus loin.

Néanmoins, la curiosité l'emportant, après m'être inscrit sur le site, je parvins à avoir accès aux extraits proposés (30 secondes).

Je ne le regrettais pas, bien au contraire.

Mis en appétit par des ambiances jazzy-synthétiques venues de nulle part, je suis parti à la recherche d'autres informations et ai découvert que Here be dragons était à écouter dans son intégralité sur
Lastfm.

01. Lead Squid
02. Caravan !
03. Embers



04. Sirocco
05. Mists Of Krakatoa
06. Sharbath Gula
07. Samhain Labs
08. Seneca
09. The MacGuffin

Here be dragons se révéle être un album de musique électronique ambiante parfois jazzy et ambiante  (la musique devient décidément de plus en plus difficile à qualifier dès lors qu'elle sort un peu des sentiers battus),  parfois quelque peu dissonant et sombre, mais qui demeure toujours assez facilement accessible à toute oreille curieuse, et qui offre une beauté cinématographique à couper le souffle.

Pour vous faire une idée assez précise de l'album, plutôt que de commencer son écoute par la piste 1, je vous conseille de vous attaquer au Sirocco (piste 4).

Les quelques parties chantées, comme sur Embers ou Seneca, par exemple, nous renvoient directement au Portishead du début.

Bref, Here be dragons, même s'il demandera quelques efforts aux oreilles peu habituées aux sonorités "modernes", est un album éthéré, somptueux et envoûtant, à n'en point douter un de mes indispensables de cette année 2009.

Vous auriez tort de ne pas céder à la curiosité !

Pour ma part, j'essaierai de découvrir le reste de leur discographie (The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble [2006] et Mutations EP (2008)] courant janvier !

 

Par Thierry - Publié dans : INCLASSABLES
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 11 novembre 3 11 /11 /Nov 08:23



Funeral, circus and other music est l'un de ces disques incroyables, croisés par hasard au détour du net et qui ne vous quittent plus pendant très longtemps.

S'il n'y avait pas eu Vic Chesnutt et son miraculeux At The Cut, je me demande si je n'aurai pas fait de Funeral ... mon disque de l'année.

Disque inclassifiable, mélangeant jazz classique et free (on pense souvent à William Parker), musique klezmer, cordes, choeurs gypsy, d'inspiration classique et contemporaine, ambiances de musique de films (le début du morceau The season of the year en est une parfaite illustration avant de partir dans une fin plus alcoolisée) et bien d'autres styles encore, il est l'oeuvre d'un collectif de huit musiciens finlandais (violons, violes, trompettes, tuba, saxophone, guitare, batterie, contrebasse, ...).

Tous ces mélanges auraient pu laisser craindre un disque froid et brouillon. Et bien, c'est tout le contraire, Funeral, circus and other music est un album, certes un peu austère de prime abord quand on n'est pas trop habitué à l' expérimentation, mais qui se révéle très vite être un disque plein d'ambiances, au son chaud et parfaitement maîtrisé.

Un indispensable de 2009 à écouter très fort !

Et vive la Finlande !

01. Forum For Peace (MySpace)
02. Heroes (MySpace)
03. The Season of the year
04. Maapallon Hautajaiset
05. Häthätää
06. Vaeltava Aalto
07. Muscles
08. Un fou
09. Baader-Meinhof.


MySpace

Par Thierry - Publié dans : INCLASSABLES
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 12 août 2 12 /08 /Août 00:01


Sortie : mars 2008 (chez Miasmah)
Découverte : juin 2008 (achat bibliothèque)

Treny, du musicien polonais Jacaszek est un album que l'on pourrait rapidement qualifier de croisement entre musique néoclassique et ambient.

Mais il est bien plus que cela !

Ne connaissant malheureusement rien à ce style de musique et n'ayant surtout que très peu de repères, je serai complètement incapable de vous le décrire ou de vous en parler si ce n'est pour vous dire que son écoute m'a fait penser à Arvö Part, Brian Eno, Greg Haines, ... et que l'on y entend violon, violoncelle, chant féminin, électronique, cordes, harpes pour un résultat somptueux, mélancolique fortement teinté ... d'espoir.

Je préfère donc vous laisser en compagnie de quelques morceaux extraits de ce bel et insolite album qui est, à mon avis, l'une des réussites les plus marquantes de 2008 et restera, quoi qu'il arrive parmi mes plus belles rencontres musicales millésimées 2008.

Tracklist :
01. Rytm to Niesmiertelnosc I
02. Lament
03. Orszula
04. Zal
05. Powoli
06. Taniec
07. O Ma Zakosci
08. Tren IV
09. Walc
10. Martwa Cisza
11. Rytm to Niesmiertelnosc II


Une dernière précision : il n'est nullement  nécessaire de s'y connaître en ambient-tronica néoclassique machin bidule pour apprécier Treny.

L'écouter, c'est l'adopter !

 



"Treny live promo"





Le site officiel de Jacaszek et son MySpace.
Par Thierry - Publié dans : INCLASSABLES
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés