Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Présentation

POP, NU-JAZZ, "ELECTRO-POP"

Mardi 21 février 2 21 /02 /Fév 21:21

De la pop danoise légèrement funky, vous en rêviez ?

The Asteroids Galaxy Tour l'ont fait ...

Out of Frequency

... et offrent avec Out of frequency un omni rétro-futuriste très ambiance 2068 sorti de nulle part (ou presque ...) parfois kitsch, désuet et / ou éprouvant. Il faut en effet réussir à supporter Mette Linderg dont la voix peut alternativement, en fonction de l'humeur du moment, se révéler un véritable atout ou du genre casse-bonbons. 

Comme je suis le plus souvent fort bien disposé, Out of frequency m'apparait véritablement attachant, réjouissant en diable, bien plus riche et réfléchi qu'il n'y parait de prime abord si on en accepte l'écoute au 15ème degré.

Il est, de plus, ce qui ne gâche rien,  bourré de références, comme celles à Funkadelic sur Theme From 45 Eugenia, ou à Oasis au début du génial Major où la diva blonde parodie un Liam Gallagher qui aurait bouffé de l'hélium.

Et rien que pour ce petit moment de bonheur, je ne regrette pas mon petit voyage au Royaume du Danemark.

 

 

Verdict : 9,5 / 10 pour ce plaisir coupable en train de me devenir tout doucement et férocement indispensable à découvrir sur Grooveshark.

 

 

Par Thierry - Publié dans : POP, NU-JAZZ, "ELECTRO-POP"
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 3 avril 6 03 /04 /Avr 00:13

Dans un commentaire suite à la publication du 3ème épisode de mon classement évolutif 2010, Mmarsupilami  pointait l'un des problèmes inhérents au concept même de ce type de palmarés.

En effet, et il a bien raison, ces listes, ne photographiant pas un instant t, ont tendance à purger les découvertes explosives, les "coups de coeur" instantanés qui, pour beaucoup, ne sont pas taillés pour résister, sur la durée, à des disques avec plus de fond, plus "sérieux" mais peut-être aussi plus ennuyeux et tristes.

Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ces deux derniers qualificatifs, mais je comprends tout à fait ce que veut dire l'ami d'outre-quiévrain.

Eh bien, mon disque du jour n'est rien d'autre que l'un de ces coups de coeur instantanés.

Découvert en rentrant du boulot, il a déjà trois écoutes au compteur en à peine 4 petites heures dédiées à la musique.

Mais celui-là, je le sens, il est fait pour durer ;-)

Smokey Bandits - Debut (2010)

Après l'article sur le jazz de Yeden publié lundi, la Grèce est décidément à l'honneur cette semaine. Hasard du calendrier, hasard des sorties.

Notre disque du jour, Debut, est en effet l'oeuvre d'un autre groupe hellène, Smokey Bandits,  qui, tout comme le Français exilé à Londres Healer Selecta, nous propose une musique festive de très haute tenue.

Basée sur des sons jazz et swing que l'on croirait tout droit sortis des années 50 et 60, elle a l'intelligence de les moderniser grâce, entre autres, à l'apport de touches très funky, sans effets tape-à-l'oeil afin de la rendre plus abordable à un public (plus ou moins) jeune du 21ème siècle qui la considérerait autrement comme une musique faite par des vieux pour des vieux.

Fort de ce concept somme toute peu original à l'heure d'aujourd'hui, The Smokey Bandits visent de plus à une forme d'universalité suprême grâce à des morceaux presque à 100 % instrumentaux et en utilisant un shaker plein de musiques du monde traditionnelles leur permettant de saupoudrer, avec un dosage quasi-idéal, chacune de leurs chansons. Ce qui, concédons-le, n'est pas non plus des plus original en 2010.

Mais là, où tant de groupes se cassent les dents en produisant des disques pour le moins lourdingues et indigestes (Non ! Je ne parlerai pas des Balkan Beat Box. N'insistez pas.),  Smokey Bandits réussissent l'exercice haut la main. 

La sauce prend parfaitement.

Ainsi, ils nous proposent 13 recettes musicales épicées de leurs racines grecques,  méditerranéennes et balkaniques auxquelles ils marient des sons mexicains (ah ! ces trompettes à la Calexico) et occidentaux, de musique surf, de reggae, mais aussi issus d'Amérique Centrale et du Sud.

Il y a ici beaucoup d'ambiances cinématographiques (Showdown est très western, par exemple).

[Note à moi-même : contacter Tarantino pour lui proposer Debut comme bande-son à son prochain bon film. Réveille-toi, Quentin !]

Bref, trève de digressions, les 13  compositions  offrent  un formidable et joyeux menu, véritable patchwork musical fort goûteux, foutraque et maîtrisé, entre tradition et modernité, entre nu-jazz / nu-swing et musiques du monde.

 A savourer de toute urgence, sur place ou à emporter !

8 titres de l'album sont en écoute sur MySpace.

Bon appétit !

(Je craque personnellement sur l'enchaînement Subway Hustler / Smoke From The Attic / Cracker Jack / Holidays In The Sun / Showdown.)

01. Revolucion Valiente
02. Cattle Drive
03. Return Of The Gipsy Sound
04. The Rooster
05. Highborn Waltz
06. Subway Hustler
07. Smoke From The Attic
08. Cracker Jack
09. Holidays In The Sun
10. Showdown
11. The Last Mile
12. Angelitos Negros
13. A Son's Lament
 

Par Thierry - Publié dans : POP, NU-JAZZ, "ELECTRO-POP" - Communauté : Jazz me If you Can
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Samedi 16 janvier 6 16 /01 /Jan 23:33



Hervé Poudoulec, aka Kira Neris, nous vient de Strasbourg et a déjà deux albums à son actif :
*Behind closed doors (2007)
*A frozen second (2009) sur lequel nous nous arrêtons aujourd'hui

Débutant par l'excellentissimme Judy in June (qui restera pour moi une des chansons les plus entêtantes de 2009), A frozen second  se révéle être un formidable  "album léger dont on n'attend rien en particulier mais qui séduit énormément grâce à son très mature enchainement de compositions pop-(nu) jazzy pleines de rythme et d'ambiances classieuses, légères, délicates et fines".

Seul petit bémol, le dernier morceau, un peu moins subtil, Growing up.

En dépit de cette conclusion vaguement loupée, A frozen second  se révéle rapidement précieux et s'affirme, dans le genre, comme  un de ces disques indispensables de 2009 : un vrai disque d'été qui vous réchauffera en hiver et présente en plus la vertu de nous montrer qu'en France, il n'y a, heureusement, pas que de la nouvelle chanson à textes ...


Bref, une très belle découverte que je vous recommande vivement !

01. Judy In June (Ce Matin Là)
 (en écoute sur
MySpace)


02. Long Live The Queen
(en écoute sur
MySpace)

03. Together (en écoute sur MySpace)

04. Sky Talks (en écoute sur MySpace)

05. 2 Weeks In 2 Days
(en écoute sur
MySpace)

06. Shivering Waltz
(en écoute sur
MySpace)

07. A Sleep Season

08. Rush!

09. Damage!

10. After The Rain

11. Growing Up

Par Thierry - Publié dans : POP, NU-JAZZ, "ELECTRO-POP" - Communauté : Jazz me If you Can
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés